Optimiste, drôle et positif : le clip post-confinement d'Oceng Oryema

En attendant la reprise des concerts, le chanteur de Lillebonne (Seine-Maritime) présente "Je sais pas", son dernier titre dont le clip a été tourné près du Havre avec de nombreux costumes.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est à la fin de l'année 2021 qu'Oceng Oryema a sorti son dernier single. Un moyen pour lui et ses musiciens de dire "on est encore là".
Comme beaucoup d'artistes, Oceng (le fils de Geoffrey Oryema) a mal vécu les épisodes de confinement qui ont eu pour conséquence l'arrêt des concerts. Privé de scène, il avait repris contact avec le public en réalisant des vidéos en direct sur Internet.

Puis, pour oublier l'ambiance un peu difficile de 2021, et en prévision de la réouverture des salles et du retour du public debout, il a composé un titre joyeux  qui incite à la danse : "Je sais pas".  Une chanson sortie en single et disponible sur toutes les plateformes de streaming.  

Avec la collaboration du grand parolier François Welgryn  (auteur de chansons pour des dizaines d'artistes très connus"Je sais pas" raconte un trait de caractère d'Oceng Oryema : l'indécision. 
"Depuis que je suis tout petit, je suis indécis. Enfant, ma mère me grondait car je pouvais mettre 30 minutes à choisir une paire de chaussettes ! J'ai progressé, mais il m'arrive encore de mettre du temps à faire des choix, surtout quand je suis seul dans un rayon de supermarché."

C'est ce thème de l'indécision qui, après le single, a été mis en scène dans un clip sorti en janvier 2022 :  

Costumes et humour

La réalisation du clip "Je sais pas" a été confiée à un duo de réalisateurs rouennais : Les Maan. Dans le scénario, comme dans le clip de Joad en 2015, un réalisateur colérique et un poil  tyrannique met son grain de sel dans la prestation du chanteur qui est devant la caméra.

"J'ai fait appel à Kevin Magill, qui a été mon prof de théâtre", explique Oceng, qui confie avoir fait du théâtre pendant 15 ans et qu'il a toujours adoré se déguiser. D'où l'idée de faire le clip avec plein de looks différents.

Pour bien faire les choses, Oceng Oryema s'est adressé, au Havre, à  "La malle aux costumes", une association du quartier de Caucriauville qui existe depuis 1989 et qui possède des centaines de pièces originales.   
Pour le costume de Hulk, ce sont les passionnés de superhéros et de l'univers Marvel de Stark Anim'action 76 qui ont été mis à contribution.   

Un single soutenu par France Bleu Normandie

Si "Je sais pas" a été repris par une dizaine de radios en France et à l'étranger, Oceng Oryema  est particulièrement fier d'avoir le soutien, et depuis 2020 et la sortie de "Dansez", de la radio régionale de service public France  Bleu Normandie qui diffuse le titre quotidiennement sur son antenne.

Hâte de refaire de la scène

Début février 2022, et alors que les possibilités de concerts "comme avant" semblent se préciser, Oceng Oryema a hâte de remonter sur scène et de se retrouver face au public, en vrai, sans écran interposé. Il va donc reprendre contact avec les organisateurs de concerts et de festivals.
Son rêve : jouer sur la scène des concerts de la Région, lors de la prochaine Armada de Rouen, en juin 2023.
A bon entendeur…