Cet article date de plus de 6 ans

Un crémier fromager de Rouen nous parle de son métier

A partir du 1er juillet 2015, les crémiers fromagers obtiendront le statut d’artisan. Une reconnaissance qui satisfait François Olivier qui tient une boutique à Rouen.
© France 3 Haute-Normandie
Pour disposer du statut d’artisan, les crémiers-fromagers doivent effectuer un acte de transformation du produit : affinage, soins spécifiques apportés aux fromages, créations ou fabrications maison (ex : camembert au Calvados, Fontainebleau, Coulommiers et Brie aux noix, fromages enrobés de raisins, Brie aux truffes, Cervelles des Canuts, Fourme au vin liquoreux…). Cette possibilité est ouverte aux 3 200 crémiers-fromagers installés sur le territoire national. Leur inscription au registre des métiers viendra en complément de l’inscription au registre du commerce géré par les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI). En devenant artisans, les crémiers-fromagers ne perdront pas pour autant leur qualité de commerçants.

VIDEO : le reportage de Jean-Marc Pitte et Stéphane L’Hôte

durée de la vidéo: 01 min 49
statut artisan fromager

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie sorties et loisirs terroir cuisine économie