Ils vont à Rouen en bateau pour voler des rames dans un centre nautique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

En pleine nuit, trois habitants de l'agglomération de Rouen circulaient sur la Seine sans lumière

Navigation à l'aveuglette

C'est vendredi dernier (28 août 2015) peu après 23h15, que le standard de Police-Secours (le 17) est informé que des personnes suspectes, arrivées en bateau, circulent  à proximité des locaux du Centre Nautique de Rouen avec des objets à la main.

Une patrouille est envoyée sur place, sur l'île Lacroix,  et constate, qu'effectivement, un petit bateau a accosté au ponton du CNR. Trois individus viennent de monter à bord et repartent sans lumière vers le pont Mathilde avant de faire demi-tour et de mettre le cap vers Bonsecours en passant sous le viaduc ferroviaire du pont aux Anglais. Les policiers appellent du renfort et commencent à suivre, de la berge, la progression de l'embarcation qui vogue à l'aveuglette dans l'obscurité, avec de temps en temps, un bref rai de lumière venant d'une lampe torche tenue par l'un des passagers.

Attendus à Belbeuf

Pendant ce temps un équipage de police se positionne en amont, à la base nautique de Belbeuf où une fourgonnette est garée, le moteur tiède. Une surveillance discrète se met en place. Après une longue attente le bateau arrive et est chargé dans le véhicule. Les suspects  montent à leur tour et le Renault Trafic démarre.
Il est 00h55,  les policiers passent enfin à l'action, bloquent la sortie de la base nautique et interpellent les trois hommes, tous âgés de 23 ans, et tous porteurs de cannabis. Le premier habite Amfreville-la-Mivoie, le second Bonsecours et le troisième Mesnil-Esnard. 
Ils reconnaissent s'être rendu dans les locaux du CNR et y avoir volé deux rames. Ramenés à l'Hôtel de Police, ils ont été placés en garde à vue.