Manifestation improvisée de "Nuit Debout" et dégradations ce mardi dans les rues de Rouen

Partis politiques et banques ont été visés par 120 personnes qui ont manifesté ce mardi 10 mai, dans les rues de Rouen, contre l’intention du gouvernement d’appliquer l’article 49-3 pour faire passer la loi Travail. 

Ils étaient un peu plus d’une centaine de personnes, selon la Police à réagir mardi soir à l’annonce du gouvernement de recourir à l’article 49-3 pour faire passer la loi Travail.


Plusieurs incidents

Les manifestants qui se sont rassemblés devant le siège du Parti Socialiste à Rouen ont jeté des œufs contre la vitrine et ont tagué "Valls on va te pendre". Même traitement devant la permanence du parti Les Républicains, près de la Halle aux Toiles, quelques instants plus tard. Le message cette fois "Juppé : on t’attend". 


Près de la cathédrale, place de la Calende, la Caisse d’Epargne a fait les frais du mécontentement des manifestants. Là encore un tag est posé contre la façade : "Voleurs"

Par ailleurs, un véhicule qui tentait de passer dans le cortège a reçu des coups de pieds dans les portières.


L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité