Rouen : elle reçoit six coups de couteau

Une habitante du quartier des Sapins a été agressée à l'arme blanche par l'un des ses voisins

© Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie

L'agresseur a tenté de se suicider

C'est samedi midi (4 juillet) qu'une habitante des Hauts de Rouen a vu arriver à sa porte  une personne ensanglantée qui appelait au secours et demandait à se réfugier. La victime, une femme âgée de 33 ans, est une voisine.
Quelques minutes plus tôt elle circulait au pied de l'immeuble. Un individu s'approche d'elle et lui  donne trois coups de couteau au thorax et trois coups de couteau dans le dos. L'agresseur repart et rentre chez lui. 

Et c'est  là, à son domicile,  qu'un membre de sa famille tente de le maîtriser et de le désarmer. Mais l'homme, très agité, se débat et blesse à la main (avec le couteau) son parent, un homme âgé de 67 ans. Puis il s'écarte et tente de se suicider en passant la lame de son couteau sur la gorge pour se trancher la carotide.  

Prévenus, les Sapeurs-Pompiers et le SAMU sont rapidement sur place pour prendre en charge la femme poignardée.  Bien que gravement touchée par les six coups de couteau, son pronostic vital n'est pas engagé et elle est transférée au CHU de Rouen pour y être opérée.

Puis les sauveteurs vont dans le logement de l'agresseur où c'est plus grave : l'homme au couteau saigne abondamment et risque la mort. Pris en charge par le médecin du SAMU, cet homme âgé de 26 ans est emmené dans un état critique à l'hôpital.
Le sexagénaire blessé à la main est lui aussi pris en charge et soigné.

Quant à la police, arrivée pendant l'intervention des Sapeurs-Pompiers, elle va entendre les témoins de l'agression. Selon les premières constatations, l'agresseur semble souffrir de troubles psychiatriques. Mais compte tenu de son état, il n'a pas pu être auditionné par les enquêteurs. Des policiers qui poursuivent leur enquête pour tenter de connaître les circonstances de ces faits de violence…
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité