Coronavirus : 18 résidents d'un Ehpad à Neufchâtel en Bray décédés sur 46 testés positifs

Sur les 46 pensionnaires de l'Ehpad Neuf Castel testés positifs au coronavirus, 18 ont succombé à la maladie. Un chiffre élevé pour la commune de Neufchâtel en Bray et ses 5000 habitants. Le maire a tenu à rendre hommage aux victimes.

 

© B. Belamri, FranceTV

C'est le maire de Neufchâtel en Bray, Xavier Lefrançois, qui a fait cette révélation au dernier conseil municipal. 
18 résidents de l'Ehpad Neuf Castel sont décédés ces derniers mois du coronavirus, sur les 46 personnes testées positives.
Le premier édile étant également président du conseil de surveillance de l'hôpital dont dépend l'Ephad, Xavier Lefrançois a tenu à rendre hommage aux victimes.

J'ai toujours souhaité dire la vérité. Evidemment on était informés au compte-gouttes, et on avait pour mission de ne pas semer la panique. Et puis on s'est dit que cela faisait beaucoup pour une commune de 5000 habitants. Xavier Lefrançois, maire (dvd) de Neufchâtel en Bray

Les familles elles mêmes n'étaient pas informées, et ont appris l'ampleur de la crise un mois plus tard.

Je l'ai appris par la presse, ça fait un choc quand même ! Après, les gens qui travaillent ici je les connais un peu, ils prennent beaucoup de précautions. Malgré tout, quand c'est -le virus- rentré dans l'ehpad, ça doit être difficile de s'en débarasser. Paulette Capon, fille de résidente de l'Ehpad Neuf Castel

 

Neufchâtel en bray : l'ehpad Neuf Castel paie un lourd tribut au coronavirus ©France 3 Normandie

Le patient "zéro" n'a pas été formellement identifié. Il pourrait s'agir d'un résident arrivé à Neufchâtel quelques semaines avant le début du confinement, et en provenance du département de l'Oise.
Lorsqu'ils étaient testés positifs au covid-19, les résidents de l'ehpad étaient transférés à l'hôpital de Neufchâtel en Bray, dans le service dédié au coronavirus.
Une situation mal vécue ausi par les personnels de l'ehpad, habitués à prendre soin des résidents jusqu'à a fin de leur vie.

Ce sont des personnes habituées à accompagner les résidents jusqu'au terme de leur vie, c'est une réalité des ehpad, et là ils n'ont pas pu accomplir cet accompagnement. Olivier Delahais, directeur de l'ehpad de Neufchâtel-en-Bray

On ne déplore plus aujourd'hui de cas de coronavirus dans l'établissement d'hébergement pour personnes agées de Neufchâtel, et les visites ont repris dans le strict respect des règles sanitaires.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société personnes âgées famille