Cet article date de plus de 5 ans

Près de Rouen : 3 jeunes ont été interpellés après le saccage d'un stade

Les faits remontent au 21 octobre 2014. Des individus avaient détruit les vestiaires du stade d'Anneville-Ambourville, près de Rouen. Les dégâts sont estimés à plus de 20 000 euros

© Laurent LAGNEAU / France 3 Haute-Normandie
Après une longue enquête menée par la gendarmerie, les auteurs présumés de ces dégradations ont été interpellés la semaine dernière, mercredi 20 mai.

Des dégâts très importants

Selon un communiqué de la gendarmerie : des individus s’étaient introduits dans les vestiaires, en pleine nuit et avaient dégradé toute la plomberie et l'électricité du local. "Ils avaient aussi allumé un feu et brûlé les portes arrachées des vestiaires, des rondins de bois protégeant le terrain de pétanque, de la plomberie et un extincteur", précisent les enquêteurs.

Le montant total du préjudice est estimé à 20476 euros. Une plainte avait été déposée par la municipalité.

Retrouvé grâce à de l’ADN

Plusieurs mois d’enquête ont permis d’identifier quatre individus. L'un d'eux a été confondu par son ADN, relevé sur une canette de bière, découverte sur les lieux.

Une vague d'interpellations

Les gendarmes de  Duclair, assistés de ceux de Pavilly, ont procédé aux interpellations des suspects, le mercredi 20 mai 2015. Deux des auteurs sont domiciliés à Anneville-Ambourville.
Placés en garde à vue, ils ont ensuite été déférés devant le procureur de la République.
Les deux majeurs seront présentés à la justice le 06 octobre prochain. Le mineur, âgé de 17 ans, est convoqué le 23 juin prochain.
Un 4ème homme, bien connu de la justice, fait l'objet d'une citation directe et est inscrit au fichier des personnes recherchées. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers jeunesse société famille