Présidentielle 2022 : Pourquoi accorder son parrainage à un candidat est-il si difficile pour les maires ?

Publié le Mis à jour le

Les maires rechignent de plus en plus à donner leurs parrainages. Beaucoup craignent que leurs choix soient interprétés comme un acte politique. Certains maires cherchent des solutions alternatives.

A Ouistreham-Riva-Bella (14), le premier magistrat de la ville https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/presidentielles-2022-pourquoi-accorder-son-parrainage-a-un-candidat-est-il-si-difficile-pour-les-maires-2474518.htmlLe Conseil constitutionnel lui a dit non, en aucun cas le hasard ne peut décider du parrainage. Les règles en la matière sont très précises. Romain Bail a finalement décidé de soutenir Eric Zemmour. 

Pourquoi ces parrainages à l'élection Présidentielle ?

C'est sous la présidence de Valery Giscard d'Estaing que la loi organique du 18 juin 1976 fait passer le seuil de parrainages de 100 à 500 signatures . En remontant sensiblement la jauge, le Président souhaite enrayer l'augmentation du nombres de candidatures validées par l'ancien système, et plus particulièrement les candidatures fantaisistes.

Dans le détail, les 500 signatures doivent provenir d'au moins 30 départements. 

Qui peut parrainer un candidat ? 

Selon la loi plus ancienne du 6 novembre 1962, les maires, mais aussi les députés, les sénateurs, les députés européens, ainsi que les conseillers départementaux et régionaux peuvent parrainer un candidat et un seul. Soit un peu plus de 42 000 élus.

Dans ce contingent très important, les maires représentent le gros des troupes avec 35 000 signatures possibles. Car il faut le préciser, le parrainage n'est pas obligatoire. Un candidat à l'élection présidentielle peut également s'auto-parrainer s'il le souhaite depuis 1988 et une décision du Conseil Constitutionnel.

Dans les départements du Calvados, de la Manche et de l'Orne, qui compte 1 500 communes, seuls 365 élus ont déjà accordé leurs parrainages. La date limite pour déposer les parrainages auprès du Conseil constitutionnel est fixée au 4 mars 2022.

Le parrainage est-il anonyme ?

Non, le parrainage n'est pas anonyme. Jusqu'en 2016, Le Conseil constitutionnel rendait public le nom des parrains, uniquement dans la limite des 500 signatures indispensables pour se présenter à l'élection présidentielle.

La loi organique du 25 avril 2016 a étendu la publication du nom de tous les parrains et non plus des 500 premiers. Dans les faits, le Conseil constitutionnel publie, deux fois par semaine, les parrainages validés par ses soins.

Cette réforme n'a pas été bien accueillie par une partie de la classe politique qui estime qu'elle a eu des effets négatifs sur la volonté des élus de parrainer un candidat ou une candidate. Beaucoup d'élus déplorent que que le choix de parrainer un candidat soit souvent interprété comme un choix politique et non citoyen.

Le tirage au sort interdit, mais la consultation citoyenne est possible

Le maire de Ouistreham dans le Calvados voulait ainsi tirer au sort le nom du candidat qu'il allait parrainer. Le Conseil constitutionnel lui a rappelé que cela n'était pas possible et que le parrainage serait invalidé. Le maire de Sainte-Mère-Eglise (50) pensait lui aussi procéder à un tirage au sort. Il y a renoncé.

Dans les Pyrénées-Orientales, le maire de la commune de Pia a choisi une autre voie en procédant à une consultation citoyenne entre le 31 janvier et le 4 février 2022. Le parrainage attribué à Eric Zemmour par les Pianencs a été validé le 15 février 2022 par le Conseil constitutionnel.