• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Quand Charles Aznavour chantait la Normandie... 5 choses à savoir sur le chanteur et notre région

Charles Aznavour vient de nous quitter à l'âge de 94 ans. Le chanteur qui vivait dans le Sud de la France avait tissé au fil des années de sa très longue carrière de nombreux liens avec la Normandie. Nous en avons retenu cinq... 

Par Olivier Couvreur


Charles Aznavour avait davantage d'attaches avec le Sud de la France. C'est dans la commune de Mouriès, qu'il s'est éteint dans la nuit du dimanche 30 septembre au lundi 1er octobre, à l'âge de 94 ans. Mais cela ne l'a pas empêché d'avoir des liens avec toutes les régions de France. Parmi elles, la Normandie. Eh oui ! Découvrez ci dessous pourquoi, en 5 mots clés. 
 


"Les galets d'Etretat"

70 ans de carrière. Plus de 100 millions de disques vendus. Le chanteur d'origine arménienne, interprète de La Bohême et de Comme ils disent, souvent décrit à l'étranger comme le Franck Sinatra français, a aussi chanté la Normandie dans une chanson, Les galets d'Étretat, composée en 1971 par Georges Garvarentz. Cette chanson est issue de la bande originale du film du même nom, réalisé par Sergio Gobbi et sorti en 1972.
 

La mer à Étretat, 
Lorsque l'hiver fait rage, 
A la beauté sauvage 
Que je retrouve en toi... 

Les galets d'Etretat Aznavour


Dans cette chanson Les galets d'Étretat, le chanteur y compare une femme à la mer d'Étretat, "belle malgré tout", "furieuse sous l'orage". Une mer dont la couleur est changeante, "Tantôt bleue, tantôt grise", comme les yeux de cette femme.
 

La mer à Étretat 
Est sans couleur précise 
Tantôt bleue, tantôt grise 
Comme tes yeux parfois 


Charles Aznavour y chante aussi le froid des galets de la plage d'Étretat. "Et froid comme sont froids, les galets d'Étretat..." 
 

Cabourg

Après la Seconde Guerre Mondiale, la gestion du Casino de Cabourg est reprise par Bruno Coquatrix (1956), alors directeur de l’Olympia. Grâce à lui, de nombreuses stars vont se produire à Cabourg : Edith Piaf, Gilbert Bécaud, Dalida, les Frères Jacques ou encore, bien sûr, Charles Aznavour… Le Casino et l'incontournable Grand Hôtel, ou quand les vedettes quittent Paris pour un joli coin de Normandie...
 
Le Grand Hotel / Casino de Cabourg. / © Laurent Lagneau / France 3 Normandie
Le Grand Hotel / Casino de Cabourg. / © Laurent Lagneau / France 3 Normandie
 

La Bataille de Normandie 

"Le chant des anonymes" devenu "Un été 44". Voilà le nom du spectacle vivant sur la Bataille de Normandie sur lequel ont travaillé de nombreux grands noms de la chanson française. Parmi ces grands noms, Jean-Jacques Goldman, Alain Chamfort, Maxime Le Forestier et Charles Aznavour pour ne citer qu'eux. Ce spectacle vivant qui souhaitait rendre hommage aux anonymes qui ont laissé leur vie durant cette période de l'Histoire qui s'étend du Débarquement de Normandie à la Libération, a été dévoilé au Mémorial de Caen le 6 juin 2016, puis fait l'objet de quelques représentations à Paris, mais la tournée qui devait suivre a été annulée. Aznavour avait signé une des chansons d' Un été 44.
 

BA Un été 44
 
 

Deauville

"Le salon des Ambassadeurs du casino de Deauville affichait complet ce samedi après-midi pour la venue de Charles Aznavour".  Dans un article du 27 septembre 2013, nos confrères de Ouest France racontent une des dernières visites de Charles Aznavour au Festival Livres & Musiques,

La star y a charmé la foule en abordant différents thèmes. Ses débuts, quand la presse le jugeait « trop petit, trop laid et trop dépourvu de voix pour pouvoir réussir ». Ses venues sur la scène de Deauville en première partie d’Edith Piaf : « Partout où je passais avant elle, je faisais un bide. » La scène : « J’ai inventé un style. ». La chanson d’aujourd’hui : « On ne raconte plus d’histoire, il est temps de revenir à des choses plus légères. » Sa longévité : « J’avais dit que j’arrêterais à 120 ans. Mais je le ferai peut-être à 110. »


Dans un autre papier, signé Actu.fr, on apprend par l'intermédiaire de Philippe Normand, directeur du service culturel de Deauville et spécialiste de l’histoire locale, que Juliette Gréco avait remporté le Grand prix de la chanson en 1951 avec Je hais les dimanches, chanson écrite par Charles Aznavour et éditée par Les éditions Raoul Breton. "Charles Aznavour reviendra chanter dans les années 50 dans le hall de la chanson (actuelle salle des machines à sous)", précise également l'article.
 

Rouen

La ville de Rouen était une des dernières dates prévues de la tournée d'Aznavour. Le 7 décembre 2018, le chanteur de 94 ans devait se produire au Zénith. Après avoir entamé sa tournée en décembre 2017 à l'AccorHotels-Arena puis l'avoir poursuivie dans quelques villes en France et à l'étranger, cet automne marquait le retour sur notre territoire d'Aznavour. Mais sa tournée avait été interrompue peu avant l'été à la suite d'une chute à son domicile et à une convalescence compliquée. 
Ce lundi en fin d'après-midi, un message a été posté par les organisateurs du concert du 7 décembre au Zénith de Rouen. 

C’est avec une profonde tristesse que la famille Aznavour nous informe du décès de Charles Aznavour.
Son nom est gravé dans l’éternité, et sa mémoire est toujours vivante !


L'organisateur précise que les billets seront remboursés dans les points de vente où ils ont été achetés (remboursement avant le 1er janvier 2019).

 
 

BONUS VIDÉO.

Le dernier passage de Charles Aznavour à la télévision française, sur C à Vous (France 5), le 28 septembre dernier : 
 
Dernier passage de Charles Aznavour sur France 5

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus