Reconfinement : des forains et des gens du voyage bloqués sur des parkings à Rouen et à Dieppe

Pour toutes les familles de forains ou de gens du voyage habituées à se déplacer regulièrement, le confinement est particulièrement dure à vivre. Bloquées sur des parkings, elles attendent impatiemment l'allègement des mesures gouvernementales pour reprendre la route et leur mode de vie. 
Gens du voyage confinés dans leurs caravanes sur un parking à Rouen
Gens du voyage confinés dans leurs caravanes sur un parking à Rouen © FranceTélévisions
Le coronavirus a bouleversé la vie des famille de forains et de gens du voyage. Depuis le reconfinement, certaines d'entre elles sont bloquées sur des parkings à Rouen et à Dieppe. Elles n'ont d'autre choix que de rester confinées dans leur caravane.
Les journées y sont longues et monotones. Plus particulièrement encore pour les enfants. 

C'est triste. Il n'y a pas d'amis. Je reste chez moi (dans la caravane). Je regarde le téléphone, la télé.

Une enfant des gens du voyage

Sam Hart, est un forain qui habituellement sillone le pays avec son poids lourd, pour présenter une exposition de dinosaures robotisés. Le coronavirus a stoppé son voyage vers les Hauts de France. 
Bloqué à Dieppe, avec sa famille, depuis le 29 octobre, il est sans travail et donc sans ressource financière.  

Les restos du Coeur et le Secours Populaire nous ont aidés en donnant des colis alimentaires. On les remercie. Sinon, à part ça, on est pas rationné ... mais c'est limite.

Sam Hart, forain

 
VIDEO : les forains et les gens du voyage confinés dans leur caravane (reportage de Gregory Archiapati et Judikaëlle Rousseau (montage : Christophe Charbonnier)

En attendant de pouvoir repartir sur les routes, toutes ces familles tentent de garder le moral. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gens du voyage société coronavirus/covid-19 santé