Les précisions sur les mesures d’allègement du second confinement

Jean Castex a détaillé, ce jeudi 26 novembre 2020, les mesures d'allègement du confinement annoncées deux jours plus tôt par le chef de l'Etat. Les commerces vont pouvoir rouvrir et certaines activités de plein air seront à nouveau autorisées à partir du samedi 28 novembre 2020. 
Les précisions sur les mesures d’allègement du second confinement
Les précisions sur les mesures d’allègement du second confinement © LUDOVIC MARIN / POOL/EPA/Newscom/MaxPPP
Après le « quoi », le « comment ». Ce jeudi matin 26 novembre 2020, le Premier ministre Jean Castex a fixé les modalités pratiques des annonces faites par Emmanuel Macron deux jours plus tôt. 

La mesure phare de cette première phase d'allègement du confinement : tous les commerçants pourront à nouveau rouvrir dès ce samedi. Une bonne nouvelle pour le secteur, à l'approche des fêtes de fin d'année. 

Les coiffeurs sont également concernés par cet allègement. Mais beaucoup de professionnels de la coiffure s’interrogent sur les conditions techniques de cette réouverture. En cause, la jauge des 8 mètres carrés de distance à respecter entre chaque client. « Infaisable », selon le président de l’Union nationale des entreprises de coiffure (Unec). « Car dans un salon il y a obligatoirement des clients en attente, pour une mèche ou une couleur. (...) On perdrait trop d’argent », a-t-il confié à nos confrères du Figaro.

Autre secteur à profiter d'un allègement du confinement, les auto-écoles qui pourront de nouveau donner des leçons pratiques. Depuis le début de ce second confinement, les candidats ne pouvaient plus prendre de leçons, mais les auto-écoles pouvaient tout de même continuer à les présenter à l'examen du permis de conduire. En revanche, les formations théoriques devront continuer à se faire à distance. 

Reprise progressive de la culture

Progressivement, les acteurs de la culture vont pouvoir reprendre. La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a détaillé ce jeudi matin que les librairies, bibliothèques, salles de vente et disquaires vont pouvoir retrouver les clients dès ce samedi.  Pendant le confinement, les librairies de Caen s'étaient organisées pour continuer à vendre leurs ouvrages. 
 
Quant aux cinémas, théâtres et musées, la réouverture est prévue pour le 15 décembre 2020, lors de la deuxième phase du déconfinement. Un couvre-feu est mis en place à partir de 21 heures, heure à laquelle les spectacles devront se terminer. Les spectateurs qui, à 21h, seraient encore en route pour rentrer chez eux pourront présenter comme justificatif leur billet de spectacle ou leur place de cinéma. 

Enfin, les conservatoires et les écoles de musique pourront rouvrir le 15 décembre. Seules les activités de chant en groupe resteront interdites après le 15 décembre 2020, car considérées comme présentant trop de risques.

30 personnes maximum dans les lieux de culte

Les fidèles réclamaient il y a quelques semaines la réouverture des lieux de culte. Comme Thierry qui avait participé à un rassemblement devant la préfecture de Caen à la mi-novembre. 
 
Cette réouverture a été accordée par le chef de l’Etat à condition de respecter une  « limite stricte de 30 personnes » lors des cérémonies religieuses. La Conférence des évêques de France s’était dite "déçue et surprise" par cette limite qui ne prend pas en compte la taille des établissements. Ce jeudi matin, le Premier ministre a confirmé que cette réouverture serait "progressive", en raison de la "circulation virale qui demeure forte dans le pays". 

Dès ce midi, le Père Laurent Berthout indiquait sa déception par rapport à la jauge de 30 personnes mais il précisait : "nous pouvons déjà nous réjouir du fait que nous puissions célébrer de nouveau la messe en public dès ce week-end. Trente personnes c'est un peu compliqué mais nous pouvons de nouveau célébrer en semaine, ce sont deux bonnes nouvelles". Il espère également une réévaluation de cette jauge prévue d'ici le 15 décembre.

Certains sports en extérieur autorisés

"Je suis optimiste pour que les activités de pleine nature reprennent dès samedi et que les activités nautiques fassent partie de ces activités de pleine nature", a précisé ce jeudi matin Jean Castex. Les amateurs de sport en extérieur peuvent donc se réjouir puisqu'ils vont pouvoir reprendre leurs entraînements dès ce samedi dans un rayon de 20 kilomètres autour de leur domicile et dans la limite de trois heures d'entrainement. Ainsi, le tennis, le golf mais aussi le surf ou encore l'athlétisme seront à nouveau possible ainsi que tous les sports pouvant être pratiqués à l’extérieur, à condition qu'ils se pratiquent seuls.

En ce qui concerne les activités extra-scolaires, elles vont pouvoir redémarrer, en intérieur comme en extérieur, le 15 décembre 2020.

En revanche, le Premier ministre a expliqué que les sports de contact de plein air, comme le football et le rugby, présentaient à l'heure actuelle trop de risques pour être à nouveau autorisés. Ils devront donc attendre la troisième étape du déconfinement, soit le 20 janvier 2021, pour reprendre. 

Nous avions rencontré il y a quelques jours Edgar Levard, ce Normand vice-champion de France de 400 mètres haies, qui n'était pas autorisé à s'entraîner à plus d'un kilomètre de chez lui, car non-professionnel et non inscrit sur la liste des sportifs de haut-niveau établie par le Ministère.
 
Un reportage de Florent Turpin et Guillaume Le Gouic / France Télévisions ©France Télévisions

Les salles de sport devront en revanche rester fermées au moins jusqu'en 20 janvier 2021. Tout comme les bars et les restaurants où les gestes barrières sont difficiles à respecter. "Fermer des établissements qui symbolisent un art de vivre à la française a été une décision très pénible à prendre. Nous allons très fortement accompagner les professionnels de ce secteur", a déclaré ce jeudi le Premier ministre. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société économie religion coronavirus/covid-19 santé confinement