Après l'incendie Lubrizol, Catherine Morin-Desailly obtient que les maires soient mieux informés en cas de crise

Rouen : incendie à l'usine Lubrizol / © Photo : Christophe VILMER / France Télévisions
Rouen : incendie à l'usine Lubrizol / © Photo : Christophe VILMER / France Télévisions

Une proposition de la sénatrice centriste de Seine-Maritime a été reprise par l'Assemblée nationale et le gouvernement 
 

Par Richard Plumet

Alors que les experts tentent toujours de déterminer l'origine de l'incendie de l'usine chimique Lubrizol de Rouen, et que les commissions d'enquête parlementaires  continuent d'auditionner les acteurs, témoins et élus en rapport avec cette catastrophe industrielle et environnementale, l’Assemblée nationale et le gouvernement reprennent une initiative de Catherine Morin-Desailly.

► Retrouvez ici toute l'actu "Lubrizol" en un clic avec tous nos derniers articles
 

Mieux informer les maires

L’Assemblée nationale a adopté, le 21 novembre 2019, un amendement du Gouvernement complétant celui déposé par Catherine Morin-Desailly, sénatrice de la Seine-Maritime (Union Centriste), et adopté à l’unanimité au Sénat, visant à améliorer l’information des maires en temps de crise dans le cadre du projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique.

Dans l'agglomération rouennaise, des maires ont en effet déploré de ne pas avoir été informés par la préfecture dès le début de l'incendie Lubrizol, au petit matin du 26 septembre 2019.

Je me réjouis que le Gouvernement reconnaisse les carences du système d’information aux maires constatées à la suite de l’incendie de l’usine Lubrizol et sur lesquelles notre commission d’enquête se penche actuellement
♦ Catherine Morin-Desailly, sénatrice de Seine-Maritime


L’amendement prévoit que lorsque le représentant de l’État prend la direction des opérations de secours, il en informe les maires des communes dont le territoire est affecté par ces opérations.

Lors de la séance publique, le ministre chargé des collectivités territoriales, Sébastien Lecornu a reconnu une volonté "d’améliorer encore le partage d’informations et la coopération entre les préfets et les maires à l’occasion de gestion de crises".

"Le Sénat a su faire remonter les informations de terrain et les revendications des maires et impulser une réelle dynamique afin de fournir un cadre légal aux procédures d’urgence de ce type, laquelle s’est trouvée enrichie au cours de la navette parlementaire" s'est félicitée la sénatrice rouennaise.
 

 
 

Un sentiment de pagaille et un manque d'information

Incendie Lubrizol : pourquoi une telle défiance ?
Rouen, le 4 octobre 2019. Jean-Marie Charon, sociologue des médias à l'École des hautes études en sciences sociales, explique pourquoi, après l'incendie de l'usine chimique Lubrizol, la population a exprimé de la défiance envers les autorités
Incendie Lubrizol : pourquoi une telle défiance ?
 

Lubrizol : une communication en question

Rouen, le 4 octobre 2019. Jean-Marie Charon, sociologue des médias à l'École des hautes études en sciences sociales, analyse la communication et l'information à la population dans les heures qui ont suivi  l'incendie de l'usine chimique Lubrizol.
Lubrizol : une communication en question
VIDEO : Richard Plumet 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus