L'Armada tisse sa voile : ce que l'on sait du programme 2019

© Affiche conçue par Zig-Zag
© Affiche conçue par Zig-Zag

Dans un an, les grands voiliers du monde entier seront amarrés sur les quais de Rouen. Près d'une vingtaine a confirmé sa présence, la venue de l'Hermione est en négociation

Par Sylvie Callier


► 17 voiliers ont signé avec "l'Armada de la Liberté". Les russes sont fidèles à Rouen. Le "Mir" de l'académie de Saint-Pétersbourg et le Kruzenshtern, de Kaliningrad, 2e plus grand voilier du monde seront là. Le "Tenacious", seul grand voilier qui est accessible aux personnes handicapées est lui aussi attendu.

Entre 40 et 50 bateaux participeront à l'Armada. 

L'Hermione, formidable réplique de la frégate de Lafayette, pourrait faire son premier voyage vers l'Armada. Il faut partager le coût avec une dizaine de ports français où elle ferait escale.

Ce navire construit à Rochefort avec 2000 chênes , est équipé d'une trentaine de canons. Il fait une arrivée remarquée dans les ports.


L'Hermione au pays Basque le 24 mai 2018

► Le président Emmanuel Macron visitera l'Armada. Le 75e anniversaire du Débarquement coincidera avec le rassemblement des grands voiliers. Des chefs d'Etat étrangers pourraient venir saluer les équipages de leurs navires. 

►La sécurité sera renforcée. Caméras de surveillances, agents de sécurité, portiques, patrouilles Sentinelle. Le modèle de la sécurité aux Grandes Voiles du Havre a permis de valider ce dispositif post-attentats.

Interview de Patrick Herr, président fondateur de l'"Armada de la liberté" dans le 12/13 du 7 juin
avec Grégory Thélu

 

Patrick Herr, fondateur de l'Armada



 

A lire aussi

Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus