Rouen : avec le collectif “A chacun son art !”, une exposition et une vente aux enchères au profit des migrants

Cette lithographie de Daniel Authouart sera mise en vente le 4 octobre à l'Abbatiale Saint Ouen au profit des associations de migrants
Cette lithographie de Daniel Authouart sera mise en vente le 4 octobre à l'Abbatiale Saint Ouen au profit des associations de migrants

Le Collectif A chacun son art ! appelle les artistes à offrir une oeuvre d'art qui sera exposée puis vendue aux enchères au profit d'associations rouennaises intervenant en faveur des migrants. Ce projet solidaire s'appelle #artistesaveclesmigrants.

Par Julie Howlett

L'objectif de ce collectif c'est de réunir plus d'une centaine d'œuvres qui seront exposées puis vendues au profit d'associations intervenant localement en faveur des migrants.

C'est une cause qui nous touche. Les migrants arrivent chez nous dans une grande difficulté. Ils ont besoin qu'on les aide et qu'on aide les associations qui les accompagnent. C'est une action solidaire de soutien et de reconnaissance.
Dominique Pasquet, co-fondateur du collectif artistique


Cette exposition aura lieu à l'Abbatiale Saint-Ouen, mise à disposition par la Ville de Rouen du 28 septembre au 5 octobre prochain. La vente aura lieu le 4 ou 5 octobre et sera animée bénévolement par Delphine Bisman, commissaire-priseur à Rouen. La vente sera diffusée en direct par internet pour toucher un très large public.
Des événements culturels et festifs seront par ailleurs organisés pendant le week-end du 28-29 septembre.

Ca roule Marcel !


L'an dernier, ce collectif "A Chacun son art !" avait organisé une exposition collective à Rouen et au Havre autour de la roue de Marcel Duchamp dans le cadre du 50ème anniversaire de la mort de Marcel Duchamp. Elle avait réuni 10 000 visiteurs. Cette année, elle fait encore jouer son réseau pour attirer de nombreux artistes pour l'événement.

Nous avons d'ores et déjà une dizaine d'artistes de Rome qui a répondu présent ainsi que 2 d'Afrique du sud, mais aussi des artistes du Bénin et de Paris.
Dominique Pasquet, co-fondateur du collectif artistique

"Crossing the tracks", cette photographie de Michel Bedouin sera mise aux enchère aux profit des associations d'aide aux migrants
"Crossing the tracks", cette photographie de Michel Bedouin sera mise aux enchère aux profit des associations d'aide aux migrants

 

Toutes les œuvres sont les bienvenues


Dans un communiqué, le collectif précise que ce projet #artistesaveclesmigrants invite "tous les artistes reconnus ou anartistes, quel que soit leur mode d'expression à participer". Il appelle les artistes à "évaluer le prix de l'œuvre et éventuellement de fixer un prix de réserve en deçà duquel l'artiste ne désire pas que son œuvre soit vendue".
Il faut, par ailleurs, "compléter avant le 31 juillet 2019 le protocole de mise à disposition de l'œuvre, joindre une photographie en haute définition qui sera utilisée pour les supports de communication".
 

Des associations bénéficiaires de la vente



Les fruits de la vente aux enchères seront répartis entre les associations et en concertation avec elles. Il s'agit d'associations et collectifs qui conduisent des actions locales et des projets avec des migrants (hébergement de mineurs ou des familles, accompagnement, projets culturels ....)  Welcome Rouen Métropole, Amigrants, Réseau Solidarité Migrants Rouen, Rouen Terre d'accueil et Pour un avenir meilleur. Ces associations présenteront leurs actions pendant la durée de l'exposition à l'Abbatiale Saint-Ouen.
Par ailleurs, Michel Bussi sera le parrain de cette manifestation. Il devrait écrire un texte pour l'occasion.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus