Attaque de la synagogue de Rouen : les policiers et pompiers récompensés par Gérald Darmanin

C'était une promesse du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin : ce lundi 20 mai 2024, 4 pompiers et 4 policiers ont été décorés de la médaille de la sécurité intérieure. Une distinction qui salue leur réactivité après l'incendie de la synagogue de Rouen, vendredi dernier.

Ce lundi, 4 pompiers et 3 policiers se sont vus remettre la médaille de sécurité intérieure échelon argent. Le policier qui est parvenu à neutraliser l'assaillant de la synagogue de Rouen, lui, a obtenu le grade de l'or. Saluant des "héros très discrets du quotidien", Gérald Darmanin a "renouvelé" un message de "protection des Juifs de France".

Je constate que ces policiers, ces gendarmes, ces pompiers, ces soignants, ces agents publics, font un travail discret, très difficile. On a des héros très discrets tout près de chez nous, je pense qu'il faut les mettre en valeur.

Gérald Darmanin

Le 20/05/2024

"Que nos compatriotes juifs, comme tous les Français menacés, sachent que la République française les protégera à tout prix, dans toutes les situations. Et que c'est notre devoir et notre honneur", a ajouté M. Darmanin. "Grâce aux magistrats, grâce aux préfets, grâce aux élus, quel que soit leur bord politique, la République, ce n'est pas la loi du plus fort mais celle de l'État."

Une distinction saluée par la communauté juive de Rouen

La cérémonie a eu lieu à 15h à la préfecture, en présence, notamment, de Natacha Ben Haïm, présidente de la communauté juive de Rouen, Chmouel Lubecki, rabbin de Rouen, du préfet de Seine-Maritime et de Nicolas Mayer-Rossignol.

Sur place, Natacha Ben Haïm n'a pas caché son émotion, touchée par le symbole républicain : "Bravo à ce policier, et que M. Darmanin ait pris cette décision aussi vite, c'est formidable. Avant d'être Juifs, on est Français. Que la République et les services de l'Etat nous accompagnent dans des moments comme celui-ci, c'est formidable", a-t-elle assuré.

De son côté, Chmouel Lubecki a rappelé que "dans le judaïsme, il y a un fondement : celui de la reconnaissance. Envers Dieu, les Hommes et même envers le minéral. Le Talmud le dit : sauver une vie, c'est sauver l'humanité tout entière. Le policier n'a pas simplement sauvé un édifice - la synagogue, c'est déjà quelque chose d'énorme - mais il a sauvé des vies certainement, grâce à sa ténacité et son courage."

Concluant : "les mots sont peu pour exprimer notre reconnaissance envers lui mais aussi envers toute sa famille. Il peut compter sur notre soutien à n'importe quel moment, on sera toujours là pour lui."

A lire aussi : Attaque de la synagogue de Rouen : comment les Juifs s'organisent en attendant la restauration des lieux

"On est très reconnaissant d'avoir été mis à l'honneur aujourd'hui par le ministre de l'Intérieur", a quant à lui relevé Thomas Saillot, caporal-chef sapeur-pompier professionnel, à l'issue de sa distinction.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité