Attention aux piqûres de moustique tigre : déjà 51 cas de dengue en Normandie

Santé publique France alerte les Normands sur les cas de dengue dans la région. En ce début d’été, 51 cas ont été déclarés contre 7 à la même période en 2023.

C’est une hausse importante et inquiétante : les cas importés de dengue augmentent en Normandie. En juillet 2023, sept cas étaient recensés contre 51 à ce jour. Santé publique France renforce sa surveillance. Elle précise qu’aucun cas de chikungunya et de Zika n’a été déclaré.

Des cas majoritairement en provenance des DOM

La majorité des cas reviennent de Martinique ou de Guadeloupe (62,3%) où des épidémies de dengue sont en cours.

La dengue est une infection qui sévit majoritairement en zone tropicale et inter tropicale mais elle est aussi présente en zone tempérée, notamment en Europe, y compris en France métropolitaine où quelques épisodes de transmission ont été identifiés dans plusieurs départements métropolitains. 

En 2018, le moustique tigre était implanté et actif dans 51 départements (sur les 96 départements métropolitains).

Comment se transmet la dengue?

La dengue est une maladie infectieuse due à un arbovirus : le virus de la dengue. Ce virus est transmis par des moustiques du genre moustique tigre. 

Plusieurs particularités distinguent l'Aedes albopictus (nom latin du moustique-tigre) de ses autres compères. D'abord, son apparence : des rayures noires et blanches recouvrent son corps et ses pattes. Une longue ligne blanche traverse son thorax.

Trois autres particularités sont également marquantes : il pique le jour, en particulier en début et en fin de journée, il est silencieux et il mesure, en moyenne, cinq millimètres. Il est donc généralement plus petit que ses compères, un avantage de taille pour proliférer.

Ces moustiques se développent majoritairement en zone urbaine et se déplacent peu au cours de leur vie. Les femelles pondent leurs œufs dans des eaux stagnantes, nécessaires au développement larvaire : vases, soucoupes, pneus usagés, gouttières mal vidées, déchets divers contenant de l’eau stagnante, mais aussi creux d’arbres et toutes plantes susceptibles de former une rétention d’eau (bambous, etc.).

Les principaux lieux de ponte de ces moustiques sont créés par l'homme.

Lors d’une piqûre d’une personne infectée, le moustique prélève le virus dans le sang de cette personne. Le virus se multiplie ensuite dans le moustique pendant une durée de 10 jours environ.

Ce moustique peut alors, à l’occasion d’une autre piqûre, transmettre le virus et infecter une nouvelle personne.

Le virus peut, de manière plus rare, être transmis par la transfusion ou la greffe (d’organes ou de cellules).

Quels sont les symptômes de la dengue ?

Si la maladie est dans la majorité des cas asymptomatique, la forme habituelle se manifeste par une fièvre brutale associée à des douleurs et une éruption cutanée. Dans de rares cas, des complications graves et parfois mortelles peuvent survenir.

La dengue est asymptomatique dans 50 à 90 % des cas (pourcentage variable selon les épidémies). Pour les 50 à 10 % de personnes infectées qui présentent des symptômes, l’incubation dure en moyenne quatre à sept jours (mais peut aller de 3 à 14 jours).

  •  La forme « classique » se manifeste par une forte fièvre. Elle est souvent accompagnée de frissons, de maux de tête, de douleur oculaire, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires et, de façon inconstante, d'une éruption cutanée vers le cinquième jour des symptômes. L’évolution est le plus souvent favorable au bout de quelques jours.
  • La forme sévère (ou dengue grave) peut survenir dans moins de 5% à 1 % des cas symptomatiques (OMS 2009). Elle est caractérisée par une augmentation de la perméabilité vasculaire pouvant conduire à un choc et des hémorragies pouvant mettre en jeu le pronostic vital.

Le traitement de la dengue est symptomatique. Il n’y a pas de traitement antiviral spécifique. L'aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont contre-indiqués du fait du risque hémorragique.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité