Auto-écoles : les leçons de conduite peuvent reprendre, pas encore les examens du permis

Les moniteurs et leurs élèves peuvent reprendre place côte à côte, masqués, à compter de ce 13 mai. La décision est remontée jusqu'au cabinet du Premier Ministre. En attendant un protocole sanitaire crédible, les inspecteurs ont mis "les warnings"....

Karl Raoult prépare le retour des élèves  de ses auto-écoles la semaine prochaine.
Karl Raoult prépare le retour des élèves de ses auto-écoles la semaine prochaine. © S. Callier/France Télévisions

"Démarrage en côte avec la marche arrière". La décision de redémarrage des leçons de conduite a été compliquée. Il a fallu une réunion interministérielle mardi 12 mai pour décider d'un décret modificatif rétroactif....et d'une instruction ministérielle donnée aux Préfets. 

Ce 13 mai peu d'auto-écoles ont accueilli des élèves. A Rouen, plusieurs sont fermées. Certaines n'auront pas les moyens de rouvrir.  D'autres préparent toute cette semaine les équipements et les nouvelles méthodes pour éviter la propagation du virus. 

"Le protocole sanitaire à mettre en œuvre pour la reprise des leçons de conduite relève de la seule responsabilité du dirigeant de l'auto-école" (direction de la sécurité routière)  dans "le respect des préconisations du Haut Conseil de la Santé Publique.".

A Rouen, boulevard de la Marne, Karl Raoult, directeur de plusieurs écoles de conduite et vice-président du réseau national CER met en place ces règles. Il va aussi équiper d'hygiaphones les écoles.  
Visières, masques, gel hydroalcoolique et désinfectant pour l'habitacle des voitures sont prêts
Visières, masques, gel hydroalcoolique et désinfectant pour l'habitacle des voitures sont prêts © S. Callier/France Télévisions

Reste à convaincre les inspecteurs du permis de revenir

Les clients sont impatients... à peine les écoles de conduites sont-elles réouvertes. Karl Raoult espère qu'ils vont comprendre que les examens pratiques de conduite ne sont pas encore possibles. (les examens du code de la route ont eux repris).

La direction de la sécurité routière prévoit, en théorie, une reprise des examens de permis poids lourds et moto le 25 mai, celle du permis B (voiture) en juin.

Les inspecteurs du permis de conduire voient un obstacle insurmontable pour l'instant à la reprise des examens embarqués, l'impossible distanciation physique dans une voiture. 

Aucun passager ne peut s'assoir à côté du conducteur. La présence de plusieurs passagers est admise aux places arrières.
( décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 relatif au transport et à la distanciation )

Un séparation transparente entre l'élève et l'inspecteur ?

Les inspecteurs  attendent d'être convaincus par le protocole sanitaire de reprise de l'activité examen qui doit être présenté dans la soirée du 13 mai par la direction de la sécurité routière. 

Le  syndicat autonome national des experts de l’éducation routière, propose :

La protection apportée par les masques devra être complétée par l’équipement des véhicules d’examen, de parois de protection arrière et latérale, permettant l’intervention au volant.

 
Un exemple de ce qui est proposé par le syndicat SANEER pour séparer l'élève et l'inspecteur du permis de conduire
Un exemple de ce qui est proposé par le syndicat SANEER pour séparer l'élève et l'inspecteur du permis de conduire © Syndicat UNSA-SANEER



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société infos pratiques
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter