Banque alimentaire de Rouen : des dons sans contact pour une collecte dématérialisée

Les collectes de dons pour la Banque alimentaire ont commencé le 27 novembre, en Seine-Maritime, avec une nouveauté cette année : la collecte dématérialisée.
La collecte dématérialisée de la Banque alimentaire a lieu jusqu'au 29 novembre
La collecte dématérialisée de la Banque alimentaire a lieu jusqu'au 29 novembre © Bruno Belamri / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)
Donner directement de l'argent en caisse plutôt que d'acheter les denrées alimentaires. C'est désormais possible dans le cadre des dons pour la Banque alimentaire dont la collecte a commencé ce vendredi 27 novembre à Rouen et partout en France.

Eviter les contacts

En période de crise sanitaire, il est moins aisé pour la Banque alimentaire de mobiliser ses bénévoles pour récolter des dons à l'entrée des supermarchés. Alors, cette collecte dématérialisée lui permet de mettre en place un système de dons sans contact. Le client peut tout simplement faire un don directement en caisse lorsqu'il règles ses propres achats. Il lui suffit de choisir un coupon à scanner en caisse. Plus pratique pour la Banque alimentaire mais aussi pour le supermarché lui-même. En juillet dernier, le Carrefour City de Bois-Guillaume (Seine-Maritime) avait tenté l'expérience pour la première fois. Cela lui a permis de mieux gérer les dons et de ne pas passer de commandes hypothétiques de boîtes de conserve par anticipation.

Mieux gérer les besoins 

Autre avantage de cette collecte dématérialisée : la Banque alimentaire peut choisir elle-même les produits dont elle a besoin. Elle commandera en priorité des denrées alimentaires, des petites conserves et des produits pour bébé. Cela fait aussi gagner du temps de logistique à l'association car elle cible ses commandes de produits par magasin.

On va cibler des produits, on en prend 2 ou 3 maximum par magasin, on les achemine et comme ils sont que 2 ou 3 par magasin, il sont bien identifiés dans les palettes, nous n'avons pas besoin de faire de tri.

Michèle Gervaisot, membre de la commission collecte de la Banque alimentaire de Rouen

Selon la Banque alimentaire, la crise sanitaire a accentué la précarité. A Rouen, elle s'attend à une hausse d'environ 10% de son nombre de bénéficiaires.
durée de la vidéo: 01 min 44
VIDEO – 27 novembre 2020 : collecte dématérialisée de la banque alimentaire. Reportage : Odile Longueval et Bruno Belamri (montage : Pierre Cadinot)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société solidarité vie associative