Bientôt une "canopée urbaine" en centre ville de Rouen

Du vert à la place du béton, la Ville de Rouen veut revégétaliser ses rues. C'était une promesse de campagne lors des dernières municipales et le premier projet est en cours avec une consultation citoyenne pour aménager une canopée urbaine allée Delacroix. 

© Rouen .fr

Oublié le béton et les dalles qui transforment les alléees piétonnes du centre ville en pièges de chaleur durant les périodes estivales. La municipalité de Rouen a décidé de réintroduire de la verdure là où le minéral est trop présent. Et une des premières zones concernées par ce projet est celle de l'allée Eugène Delacroix, située à deux pas du Musée des Beaux Arts.  

Une rue piétonne déjà relookée récemment. Ci dessous une photo avant / après. 

 

© Martin Flaux / Thomas Boivin

 

Une "canopée urbaine" pour mieux respirer 

 

Au programme cette fois, l'aménagement d'une "canopée urbaine" qui s'inscrit dans un plan de renaturation de la Ville ‘Rouen naturellement’. Mais avant de démarrer, ce projet va faire l'objet d'une enquête en ligne ouverte dès maintenant et d’une rencontre sur place avec les riverains le samedi 26 juin.


Pourtant, d'ores et déjà, au sein de la majorité plurielle de la mairie, le conscensus est clair et acté :

Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Maire de Rouen et Président de la Métropole Rouen Normandie, Jean-Michel Bérégovoy, Adjoint en charge notamment de la Ville résiliente, de l’environnement et de la transition énergétique et Nicolas Zuili, Adjoint au Maire en charge de la rive droite :

« Le plan de renaturation ‘Rouen naturellement’ se poursuit. Avec l’allée Delacroix, nous voulons envoyer un signal fort en réintroduisant la nature en ville dans un espace public central, très fréquenté, avec des usages multiples. Ce projet sera mené avec les habitants et avec les commerçants, dans une démarche de co-élaboration qui prendra la forme d’un questionnaire en ligne et d’une rencontre dans l’espace public. » 


Déjà rénovée récemment dans le cadre du vaste chantier Coeur de Métropole, l'allée Eugène-Delacroix est de fait aujourd’hui insuffisamment végétalisée. En réalité, compte tenu de la présence d’un parking souterrain en dessous de l’allée, toute plantation profonde (arbres…) est impossible.

Il est donc prévu d'installer une "canopée urbaine", c’est-à-dire une structure aérienne avec une couverture végétalisée, à caractère artistique. Mais avant de retenir un projet et de finaliser les études de faisabilité, la Ville va mener une consultation citoyenne pour sonder les attentes des Rouennais.

 

© Rouen.fr

 

Des commerçants enthousiastes mais ...méfiants ! 

Aux premières loges, les commerçants et riverains de cette allée sont dans l'attente et plutôt satisfaits par l'initiative municipale.

Pour le propriétaire du salon de coiffure qui donne sur cette allée, il est grand temps de redonner un peu de fraicheur à ces lieux beaucoup trop bétonnés.  

"Si c'est plus joli que les installations et le béton actuels, tant mieux ! C'est beaucoup trop minéral, mais attention à l'entretien d'une telle installation végétale. Il ne faudrait pas que cela gâche tout ! Et puis, il faut aussi bien organiser les choses et prendre garde à ne pas faire les travaux dans les périodes les plus propices au commerce, comme en juillet ou en décembre ! Sinon l'idée est excellente !"  

Manuel Velasquez, riverain et propriétaire d'un salon de coiffure

 

Un questionnaire en ligne pour donner son avis 

 

Afin d'en savoir plus et exprimer leurs réserves éventuelles, les habitants sont donc invités à s’exprimer à travers un questionnaire disponible dès maintenant en ligne sur le site de Rouen.fr.

La première partie porte sur le site : les usages de cet espace public, la façon dont on le perçoit, ses atouts, ses faiblesses, d'éventuelles propositions d'amélioration...
Le reste concerne la future installation végétale en elle-même : sa place dans la voie, son profil, les plantes qui devraient la composer.

En complément de ce formulaire en ligne, un stand sera également dressé allée Eugène-Delacroix samedi 26 juin de 10h à 15h. Les élus concernés seront présents pour répondre aux questions.

Deux d'entre eux, Jean-Michel Bérégovoy et Nicolas Zuilli ont déjà fait une première visite d'information auprès des commerçants concernés. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement économie nature