Brevet des collèges 2019. En français, la jeunesse d’Albert Camus au programme

Les élèves du collège Jean Lecanuet de Rouen pendant l'épreuve de Français
Les élèves du collège Jean Lecanuet de Rouen pendant l'épreuve de Français

Quatre jours après la date prévue en raison de la canicule, les élèves de troisième débutaient aujourd'hui leurs épreuves de brevet. Français le matin et mathématiques l'après-midi. Ils sont 23 574 collégiens a passer le brevet dans l'académie de Rouen.
 

Par Julie Howlett

Au collège Jean Lecanuet à Rouen ils étaient 152 élèves inscrits pour cette édition 2019 du diplôme national du brevet (D.N.B.). Alors que les épreuves écrites devaient se dérouler jeudi 27 et vendredi 28 juin, elles ont été reportées à ce lundi 1er juillet et mardi 2 juillet en raison de la canicule.
Dans ce collège de la rive gauche de Rouen, suite à ce changement de date, seul un élève a demandé un report au mois de septembre pour raison de vacances.
 
Collège Jean Lecanuet
Collège Jean Lecanuet


Le report du brevet pour cause de canicule ne semble pas avoir trop perturbé les élèves. Certains auraient préféré être débarrassés dès vendredi dernier pour apprécier les vacances, d'autres en ont profité pour réviser un peu plus.

Ce n'est pas un weekend de révision qui va changer la donne. Le brevet, c'est l'aboutissement d'un travail effectué tout au long de l'année.
Laurence Delafosse, principale du collège Jean Lecanuet, à Rouen

 
Les sujets du brevet sont précieusement gardés dans un coffre-fort / © J. Howlett
Les sujets du brevet sont précieusement gardés dans un coffre-fort / © J. Howlett


Ici, dans ce collège les élèves ont déjà eu deux brevets blancs dans l'année. Pour beaucoup, cela leur a permis d'aborder cette épreuve sereinement.
 

Albert Camus au menu de l'épreuve de Français


Ce lundi matin avait lieu l'épreuve de Français. Les collégiens de troisième générale ont planché sur le texte, Le Premier homme d’Albert Camus, qui raconte l’enfance de l’écrivain dans l’Algérie des années 1920.

Avec ma professeur de Français, on avait étudié Albert Camus dans l'année, ça m'a aidé. Et puis on avait déjà fait deux brevets blancs, donc je suis arrivé plus tôt serein.
Alioun, candidat au brevet

J'étais moins stressé qu'au brevet blanc donc j'ai mieux géré mon temps t j'ai trouvé cela plus simple. En plus, je me suis reconnu dans le texte d'Albert Camus. Quand je vais en Algérie, je vais chercher le pain le matin. On en prend plusieurs. On partage avec les amis et le reste on le donne à la famille.
Naël Addi, candidat au brevet

 
© J. Howlett
© J. Howlett


Pour la 2ème partie de l'épreuve de Français, la rédaction, les élèves avaient le choix entre un sujet d'imagination et un sujet de réflexion.
 
  • Sujet d'imagination
Devenu adulte, un des enfants de la photographie de Robert Doisneau raconte, comme Albert Camus, les jeux de son enfance. Il évoque la scène représentée sur la photographie.
Vous imaginerez son récit en montrant comment le jeu permet aux enfants, dans un moment de joie partagée, de transformer la réalité qui les entoure.
Vous choisirez d'écrire votre récit à la première ou à la troisième personne.
 
  • Sujet de réflexion
La littérature, le cinéma et les autres arts permettent de découvrir la vie de personnages fictifs ou réels. Que peut vous apporter cette découverte ?
Vous développerez votre point de vue en prenant appui sur des exemples précis, issus de votre culture personnelle et des œuvres étudiées lors de votre scolarité.

Le sujet de réflexion a inspiré de nombreux élèves du collège Jean Lecanuet.

Comme on a peu de temps, j'ai opté pour le sujet de réflexion. C'est plus simple pour moi. J'ai parlé de la relation entre l'Homme et l'Art. L'Art nous permet de nous reconnecter entre nous, de partager et de communiquer. L'Art permet d'avoir une vue d'ensemble et personnelle de notre époque.
Alioun, candidat du brevet

Dans l'Art, on peut découvrir des personnages fictifs ou réels, ce qui nous procure des émotions et ça nous permet aussi de nous rendre compte des erreurs que l'Homme a pu faire et en tirer les leçons.
Brianna Florelle, candidate du brevet


Ce lundi après-midi les élèves planchaient sur l'épreuve de mathématiques.
Demain, mardi 2 juillet,  ce sera le tour des épreuves d'Histoire-Géographie/Enseignement Moral et Civique et de Sciences.
Les élèves auront leurs résultats le 10 juillet. Pour ceux qui passent les épreuves en septembre, ce sera les 16 et 17 septembre.


Quelques chiffres :

41 143 candidats en Normandie
8 399 dans le Calvados
7 979 dans l’Eure
5 851 dans la Manche
3 404 dans l’Orne
15 510 en Seine-Maritime

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus