CARTE. Vignettes Crit'Air : voici qui pourra rouler et où dans la métropole de Rouen

La métropole de Rouen a voté, ce lundi 14 décembre, la création de sa "zone à faibles émissions" (ZFE). Des premières vignettes Crit'Air permettront à certains véhicules seulement de circuler dans le centre-ville de Rouen, d'ici 2021.

Les vignettes Crit'Air arrivent dans la métropole rouennaise. Ce lundi 14 décembre, la métropole de Rouen a voté la création de zones à faibles émissions (ZFE) pour limiter le trafic des véhicules les plus polluants.

Des premières vignettes Crit'Air vont être instaurées dès 2021. Cette ZFE entrera en vigueur au 1er juillet dans un périmètre délimité par des boulevards intérieurs de Rouen, et concernera uniquement les véhicules de transport de marchandise crit'air 5 et 4, c'est-à-dire les poids-lourds de plus de 11,5 ans à cette date, les véhicules utilitaires légers diesels de plus de 15,5 ans et les véhicules utilitaires légers essence de plus de 23 ans trois quarts.
 


Il sera lors de prochaines délibérations "proposé d'envisager l'élargissement" de la ZFE à 15 communes au 1er janvier 2022, pour les mêmes véhicules, puis aux véhicules particuliers de même catégorie en 1er juillet 2022.

La liste des communes concernées :

Amfreville-la-Mivoie, Bihorel, Bois-Guillaume, Bonsecours, Darnétal, Déville-lès-Rouen , Le Grand-Quevilly, Le Petit-Quevilly, Mont-Saint-Aignan, Notre-Dame-de-Bondeville, Petit-Couronne, Rouen, Saint-Etienne-du-Rouvray, Saint-Léger-du-Bourg-Denis, Sotteville-lès-Rouen.

La ZFE pourrait donc s'élargir à ce périmètre :

Un élargissement aux véhicules Crit'Air 3, des véhicules un peu plus récents, est envisagé pour 2023, selon la délibération. 

D'autres villes concernées

La semaine dernière, le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol, s'était entretenu avec Emmanuel Macron, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, ainsi que plusieurs autres maires de grandes villes sur l'entrée en vigueur de ces petits autocollants.


Les villes de Rouen, Toulouse, Toulon, Marseille, Nice, Montpellier et Strasbourg doivent créer, d'ici 2023, des zones à faibles émissions (ZFE). Les vignettes Crit'Air, déjà en place à Paris, Lyon ou encore Marseille, interdisent l'accès à ces ZFE à certains véhicules polluants. L'objectif : limiter la circulation des véhicules les plus polluants sur leur territoire.

Les automobilistes devront arborer une des cinq vignettes Crit'Air sur leur pare-brise, classées en fonction du niveau d'émissions de polluants du véhicule.

 L'Etat poursuivi

Des dispositifs de repérage vidéo pourraient être installés afin de contrôler les véhicules dans la ZFE. L'objectif est de faire respecter cette mesure au plus vite.

Il faut dire que l'Etat est régulièrement poursuivi, depuis plusieurs années, par des associations de défense de la santé, de l'environnement pour son manque d'action. En juillet dernier, une astreinte de 10 millions d'euros par semestre a été prononcé par le Conseil d'Etat, tant que l'Etat n'aura pas pris les mesures qui lui ont été ordonnées pour réduire la pollution de l'air.
 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité