Le contournement Est de Rouen enfin au Journal Officiel

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

C'est désormais officiel : le contournement est de Rouen est déclaré d'utilité publique. Les élus locaux s'en félicitent. Ils avaient trouvé un accord financier à la rentrée.   

Par Catherine Lecompte

Il aura donc fallu près de 40 années pour que le serpent de mer rouennais puisse enfin voir le jour. Le contournement est de Rouen est enfin déclaré d'utillité publique. La confirmation écrite a été publiée ce jeudi 16 novembre 2017 au Journal Officiel. Concrètement, l'Etat va désormais pouvoir lancer un appel d'offres de mise en concession des ces précieux 41 kilomètres et demi visant à décongestionner la circulation dans l'agglomération rouennaise. La mise en service de cette rocade à péage n'est pas attendue avant 2024.

Un montage financier complexe

Aussitôt, la plupart des élus concernés s'est félicité de cette étape cruciale et indispensable. Mi septembre, un accord financier avait été trouvé entre les élus locaux et régionaux, devenus partenaires financiers sur ce dossier brulant. 

Selon les modalités de cet accord signé à la rentrée, la Région Normandie sera le principal partenaire avec une enveloppe de 157 millions d'euros investis  soit 64 % du montant global.
Rouen Métropole interviendra à hauteur de 66 millions d’euros et le Département de la Seine-Maritime apportera 22 millions d’euros, soit un total de 245 millions d’euros correspondant à la part revenant aux collectivités locales pour ce projet stratégique.

Au global, ce raccordement entre l'A13 et l'A29 devrait coûter près d'un milliard d'euros, financé à hauteur de 400 millions par des concessionnaires, 250 millions par l'Etat, et 245 millions donc par les collectivités territoriales.     

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie



Un équipement capital pour la Région 

Pour Hervé Morin, le président de la région Normandie, "cette déclaration d’utilité publique du contournement Est de Rouen est une étape importante. Cela fait 40 ans que la Normandie attend le contournement Est. C’est pourtant un équipement capital pour la région et pour Rouen. Chaînon manquant de l'axe Copenhague-Lisbonne, c’est un chantier indispensable pour nous relier au reste de l’Europe. Il l’est tout aussi important pour l’Est de la Seine Maritime et pour l’Eure, Evreux en particulier
Le Président de la Région Normandie attend maintenant une confirmation rapide de l’engagement financier de l’Etat, maître d'ouvrage de ce grand chantier, avec en ligne de mire, une mise en service en 2024 ".

Pascal Martin, le président du département de seine maritime, s'est aussi félicité de cette nouvelle dans un communiqué :
" Cette avancée significative doit permettre d’engager les prochaines étapes de ce projet, essentielles au développement de la Seine-Maritime et de Rouen. Dès que l’État aura confirmé son soutien financier, il pourra engager le lancement de l’appel
d’offres de mise en concession, nécessaire à la construction, l’exploitation et l’entretien de ce projet. Déjà engagé aux côtés de la Région Normandie et la Métropole de Rouen dans le financement du contournement Est, le Département félicite le travail consultatif, collaboratif et constructif instauré avec les habitants, les associations, les entreprises, les élus, les collectivités et les services de l’État. Des démarches essentielles pour la réalisation de ce projet d’envergure ".


Mais pour d'autres élus en revanche, cette nouvelle n'est pas une avancée, bien au contraire. Deux communes de seine maritime ont ainsi exprimé leurs réserves. Pour Joachim Moyse, maire de Saint-Étienne-du-Rouvray, et Stéphane Barré, maire de Oissel-sur-Seine, "le coût du contournement Est, payé par les contribuables, est de toute évidence sous-évalué, en raison notamment du risque majeur de déficit d’exploitation de la concession dû à une sur-évaluation du trafic sur cet axe. De sérieux doutes quant à la priorisation gouvernementale du projet font également craindre que ces trop grandes incertitudes exposent nos collectivités (Région, Département, Métropole) à une participation financière excessive ".






 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus