Coronavirus : des entreprises normandes du secteur de l'événementiel face à une baisse soudaine des commandes

Les annulations et les reports se multiplient avec pour conséquence une baisse brutale du chiffre d'affaires et l'obligation de recourir au chômage partiel  
 
Cette société située à Saint-Etienne du Rouvray près de Rouen est bien connue en Normandie. Elle est spécialisée dans la communication visuelle multi-supports. Le printemps, avec ses nombreux événements festifs et sportifs, est donc une période de l'année où, habituellement, l'activité de LM Communication est très importante. Mais depuis quelques jours, l'annulation (ou le report) de salons, festivals, concerts, foires, compétitions ou animations (voir la liste au bas de cette page)  a pour conséquence l'arrêt brutal des commandes.
Face à des stocks qui s'accumulent, de l'argent qui ne rentre pas et un manque total de visibilité pour les prochaines semaines, le chef d'entreprise a organisé une réunion de crise.
 
Avec un chiffre d'affaires quotidien divisé par cinq, l'expert-comptable a tranché : il faut impérativement mettre du personnel (l'entreprise compte 25 salariés) au chômage partiel pour le mois en cours et celui d'avril. Car selon Hervé Doisy "Deux mois, pour une PME c'est très très important : les perdre c'est une catastrophe !  Surtout deux mois qui correspondent à un sixième de sa rentabilité et de son chiffre d'affaires."

D'où l'appel à l'aide du patron d' LM Communication qui demande une annulation des cotisations sociales et de la TVA pour les trois prochains mois

Je suis prêt à organiser des réunions avec d'autres chefs d'entreprises de l'événementiel avec le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, chez moi, pour en discuter et pour qu'il se rende compte, concrètement, dans quelle panade les PME vont être !
- Patrick Marais, dirigeant de LM Communication

 
Coronavirus : l'entreprise LM Communication face à une baisse des commandes
VIDEO : extrait du reportage de Jean-Baptiste Pattier et Judikaëlle Rousseau (montage : Lucie Courbe)


► Retrouvez-ici et en un clic tous nos articles sur le Coronavirus en Normandie
   

Des annulations par téléphone

Un peu plus loin dans l'agglomération rouennaise, à Petit-Couronne, même inquiétude dans les bureaux de Scorpion, une agence événementielle et audiovisuelle. Depuis la fin de semaine dernière, cette société d'animation, d'événementiel et de prestation et location en son, lumière et vidéo ne reçoit que des appels téléphoniques qui annoncent des annulations. Et dans l'entrepôt, le matériel reste sur les étagères…

Hier, (lundi 9 mars 2020) sur la quinzaine d'événements prévus en mars, 14 étaient annulés. Les pertes de cette entreprise sont estimées à 60.000 euros, rien que pour le mois en cours.
 
Coronavirus : l'entreprise Scorpion face à une baisse des commandes
VIDEO : extrait du reportage de Jean-Baptiste Pattier et Judikaëlle Rousseau (montage : Lucie Courbe)

 

Quelles aides pour les entreprises ?

Ce mardi (10 mars 2020)  dans un communiqué, la préfecture de Normandie annonçait "la mise en place de dispositifs d'accompagnement des entreprises normandes confrontées à des difficultés économiques liées à l'épidémie du coronavirus".

Ces dispositifs seront présentés ce jeudi à Saint-Etienne du Rouvray (Seine-Maritime)  par Pierre-André Durand, préfet de la région Normandie, et Hervé Morin, Président de la Région Normandie.    

La liste des événements annulés s'allonge

Ce mardi, on apprenait que, en application de la décision gouvernementale d'interdire, jusqu'au 15 avril 2020, "tout rassemblement mettant en présence de manière simultanée plus de 1 000 personnes" que plusieurs événements normands étaient annulés, s'ajoutant à ceux déjà connus. C'est ainsi que ce mardi (10 mars 2020) la préfecture de l'Orne a interdit
La Foire au Boudin de Mortagne-au-Perche du 13 au 15 mars

• Trois concerts à Alençon (Anova):
◦ 14 mars : Vitaa et Slimane
◦ 19 mars : Alban Ivanov
◦ 21 mars : Boulevard des airs

Dans la Manche c'est le "Rallycross" de Lessay, qui devait se tenir les 18 et 19 avril prochains qui est annulé. Les organisateurs sont contraints de reporter ce grand rendez-vous sportif :  
«  Nous sommes malheureusement dans l’obligation de reporter le Rallycross de Lessay à une date ultérieure. Nous remercions nos partenaires, bénévoles, officiels et organisateurs pour les engagements et le travail qui ont déjà été réalisés dans l’objectif d’assurer une belle épreuve 2020. Ce n’est que partie remise, la date de l’édition 2020 vous sera communiquée prochainement.  Nous pensons aussi aux pilotes engagés qui, depuis des mois et des semaines, se préparent pour participer à cette ouverture du championnat. Et bien sûr aux spectateurs qui avaient prévu de venir participer à cette belle fête dans la Manche.
A bientôt
 L’association Rallycross Lessay. »



A Rouen , le concert de M (-M- Le Grand Petit Concert) prévu le jeudi 14 mai est reporté au 24 septembre 2020 à 20h. Les organisateurs précisent à ceux qui ont déjà acheté leur billet que :
"Les billets restent valables sans échange sur la date report. Seuls les billets achetés avant le 09/03/2020 inclus sont remboursables dans le point de vente d’achat.
Si vous ne pouvez pas assister à la date report, les remboursement sont autorisés jusqu’au 09/06/2020. Après cette date, les remboursements seront soumis à l’approbation de la production
."


A Caen, le match de boxe que devait disputer le Normand Maxime Beaussire le 21 mars prochain au palais des sports est annulé. La rencontre est reportée au 9 juin comme le précisent nos confrères de France Bleu Normandie.

Michel Jonasz Groove : le concert prévu au Zénith de Rouen le 21 mars est reporté au dimanche 27 septembre 2020 à 18h.
La production de ce spectacle indique que : 
"les billets restent valables sans échange sur la date report. Si vous ne pouvez pas assister à la date report, les billets sont remboursables dans le point de vente d’achat jusqu’au 21 avril 2020."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie spectacle vivant culture