COVID-19 : la CCI réactive son numéro d’appel unique pour les entreprises

Depuis vendredi 30 octobre et le début du nouveau confinement, les agents de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Rouen Métropole sont mobilisés pour répondre aux interrogations des chefs d’entreprises, grâce à un numéro unique le 02 32 100 520.
© France 3 Normandie / Véronique Arnould
Depuis le début du premier confinement, David Vergnory, co-gérant de la boîte de nuit le Bifröst à Rouen n’a pas pu rouvrir les portes de son établissement. De longs mois sans recette.
 

Un soutien administratif et moral


Aujourd’hui, son principal problème reste le paiement de son loyer pour son emplacement, situé en plein cœur de Rouen. Une difficulté qu’il évoquait déjà lors d’une première rencontre en juillet dernier.

Comme d’autres chefs d’entreprise, pour s’orienter dans toutes les démarches administratives, il a fait appel à la CCI de Rouen Métropole.  Au téléphone, les conseillers l’ont aidé à y voir plus clair concernant les différentes aides auxquelles il peut prétendre auprès de l’Etat et de la région.
 

Mon conseiller à la CCI est le seul à m’orienter. Il est mon seul relais avec les pouvoirs publics. Il m’aide à trouver les formulaires. Nous échangeons régulièrement par mail. C’est aussi un soutien moral.

David Vergnory, gérant du Bifröst



 

Un numéro d’appel unique le 02 32 100 520


Pour faire face à ce type de demandes et conseiller de manière efficace les chefs d’entreprises, la Chambre de commerce et d’industrie de Rouen Métropole a relancé son numéro d’appel unique le 02 32 100 520, dès le début de ce reconfinement.
   
COVID-19 : la CCI réactive son numéro d’appel unique pour les entreprises



Depuis vendredi 30 octobre, la plateforme a déjà reçu plus de 250 appels.

Pour le début de ce reconfinement, l’essentiel des questions est posé par des commerçants qui se demandent s’ils peuvent rester ouverts et/ou s’ils peuvent rester ouverts uniquement pour la livraison et le click and collect. Pendant le premier confinement, les fermetures étaient évidentes. Là, il y a un enjeu économique de faire continuer l’activité des commerçants.

Cécile Doughty, responsable du centre de relations clients à la CCI



Une dizaine de chargés de relations clients opère ici. 65 conseillers experts sont également à même de rappeler les demandeurs quand la question devient très précise. Ils sont là pour expliquer la législation en vigueur, simplifier le langage administratif, décoder les décrets pour ces patrons, parfois isolés.

Cette structure participe également aux comités de pilotage avec les services de l’Etat et remontent ainsi au plus haut les difficultés concrètes du terrain.

Entre la mi-mars et la mi-juillet,  17 000 appels entrants et sortants ont été passés via ce numéro unique.7 000 entreprises avaient ainsi été accompagnées grâce à ce dispositif.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie entreprises société consommation