Covid-19 : trois questions au député Gérard Leseul (PS), co-rapporteur de la mission "stratégie vaccinale"

Publié le
Écrit par Maxime Fourrier

Alors que la première dose de vaccin vient d'être injecté au Royaume-Uni, quelle est la stratégie vaccinale en France ? Gérard Leseul élu PS en Seine-Maritime et co-rapporteur de la mission "stratégie vaccinale" répond à nos questions. 

La vaccination sera-t-elle la solution pour sortir de la pandémie mondiale de Covid-19 ? La première injection du vaccin Pfizer/BioNTech a été réalisée ce mardi 8 décembre au Royaume Uni. Sous les yeux du monde entier, Margaret Keenan, 90 ans, a reçu la première dose de la campagne britannique de vaccination. Outre-Manche, le gouvernement espère qu'un tiers de la population se fera vacciner. 
 
En France, aucun vaccin n'a pour le moment été mis sur le marché. Les autorités attendent le feu vert de l'Agence Européenne du médicament qui mise sur un "avis favorable à un premier vaccin contre le nouveau coronavirus d'ici la fin de l'année en vue d'une distribution à partir de janvier 2021. Mais comment vacciner 66 millions de Français ? Comment convaincre la population ? Qui sera prioritaire ? Quelle stratégie vaccinale contre la Covid-19 ? Une mission parlementaire a été créée autour de deux sénateurs et deux députés. Parmi eux, Gérard Leseul élu PS en Seine-Maritime et co-rapporteur de la mission.
 

Les auditions des médecins permettent-elles d'en savoir plus sur ces vaccins qui suscitent la méfiance ?

Gérard Leseul, député : "L'ensemble des auditions nous permet de comprendre que des solutions arrivent sur le marché, à travers plusieurs vaccins. Pour le moment, toutes les informations concordent pour dire que ces vaccins peuvent permettre 'à 90% pour la plupart' de régler ce problème du Covid-19."

Pourquoi la réponse vaccinale a été "aussi rapide" ?

Gérard Leseul : "On s'étonne de la rapidité de la réponse vaccinale [...] mais les coronavirus ne sont pas nouveaux. Les équipes médicales reflechissent depuis des années à ce problème. Il y a des moyens très importants mis sur la table par la communauté internationale. Tous les États mais aussi l'Union Européenne ont fait pression sur les laboratoires et sur la communauté scientifique, les chercheurs, l'Institut Pasteur pour que ça aille vite. Les réponses s'offrirront à nous dans les prochaines semaines."
 

On s'étonne de la rapidité de la réponse vaccinale [...] mais les coronavirus ne sont pas nouveaux. Les équipes médicales reflechissent depuis des années à ce problème.

Gérard Leseul, député de Seine-Maritime, co-rapporteur de la mission "stratégie vaccinale" contre la Covid-19

Quel sera le plan vaccinal dans le pays ?

Gérard Leseul : "Pour le moment la mission parlementaire suit l'avis du gouvernement avec une stratégie vaccinnale par phases. Nous nous étions interrogés sur la pertinance de vaccinner prioritairement les personnes de plus de 75 ans, notamment celles qui sont en EHPAD et pour certaines déjà en isolement. Nous nous demandions s'il ne fallait pas plutôt vacciner les jeunes, les enfants, ceux qui véhiculent le virus. c'est ce qui se fait en Grande-Bretagne pour certains virus. Mais finalement avec ce coronavirus, la logique est de soigner ceux qui sont le plus durement touchés c'est à dire nos aînes. D'un point de vue éhique, il est logique de proposer la vaccination aux plus âgés"

Le député Gérard Leseul s'était exprimé à l'Assemblée Nationale pour le vaccin soit un "bien commun universel et accessible à tous". Le parlementaire souligne qu'après "les messages contradictoires" du gouvernement au sujet des masques, l'éxécutif doit désormais ouvrir une large concertation sur la stratégie vaccinale.
 
Covid-19 : trois questions au député Gérard Leseul co-rapporteur de la mission "stratégie vaccinale"