[Culture à domicile] Les Filles d'avril chantent à trois voix même en période de confinement

Nathalie, Agnes et Yamina sont toutes les trois nées en avril. Elles aiment chanter à 3 voix et le font merveilleusement bien avec Gérard Yon ...
 

les Filles d'avril
les Filles d'avril © Les Filles d'avril
Culture à domicile - France 3 Normandie vous propose dans "Culture à domicile" de découvrir des artistes normands à travers des vidéos de leur travail en situation de "confinement". Car même en cette période particulière, les artistes ne s'arrêtent pas de créer.

Agnès Yon, Yamina Bensaadoune et Nathalie Labaye : les Filles d'Avril, ont la chance d’avoir des musiciens qui leur écrivent du "sur mesure". Pierre Gaudin, Guillaume Payen, Gérard Yon et Alexandre Rasse leur ont concocté des arrangements vocaux sur des chansons allant de Rita Mitsouko à Camille en passant par les Beatles, Barbara ou Prévert, qu’elles interprètent a capella ou accompagnées à la guitare.
les Filles d'Avril.
les Filles d'Avril. © Les Filles d'avril


Pour la petite histoire…

Agnès, Yamina et Nathalie sont des amies de très longue date. Elles chantent dans le groupe polyphonique Coup de chant depuis 25 ans ! Elles aiment tellement chanter qu’en 96, elles décident de former « Quai des brunes », un trio vocal a capella qui se produit ponctuellement au sein des spectacles de Coup de chant. Jusqu’au jour où elles découvrent que ce nom est utilisé par un autre groupe vocal féminin… Elles décident alors de changer de nom et de s’appeler « Les Filles d’avril ». Toutes trois pratiquent le chant en amatrices parallèlement à leurs métiers respectifs.
Agnès est médecin en Ehpad, Yamina, ingénieur en sciences humaines et sociales à l’Université de Rouen Normandie et Nathalie est alors chargée de communication au Centre Dramatique National de Normandie-Rouen.


Le premier concert des Filles d’avril a lieu « Chez Mélo » à Boos,  à l’invitation de Pierre Gaudin, alors directeur de la Compagnie Mélodie Théâtre. Les Filles d’avril montent pour l’occasion leur premier répertoire d’une heure, bien entourées par Guillaume Payen à la guitare et Gérard Yon au son, tous deux professionnels. Peu à peu, elles se retrouvent programmées plusieurs fois au Festival Chant d’elles, Les Agités du vocal, à l’Espace Yannick Boitrelle de Saint Léger du Bourg Denis et chez l’habitant...

Depuis quelques semaines, elles préparaient leur nouveau tour de chant. Répétitions assidues en studio, nouvelles chansons, nouveaux arrangements à apprendre… ça travaillait dur quand le Covid19 s’est invité et leur a coupé les ailes en plein vol !

Depuis, elles vivent chacune leur confinement différemment. La plus occupée étant Agnès qui fait partie des plus que dévoué.e.s soignant.e.s de ce pays à qui nous tirons notre chapeau, Yamina est en télétravail et Nathalie qui, après avoir quitté le CDN pour s’installer en Corse, est revenue vivre à Rouen et reste sagement confinée comme presque tout le monde…

Alors voilà, Gérard Yon, arrangeur et preneur de son du trio a eu l’idée de leur faire interpréter, en mode confiné, cette chanson de sa composition.
Il a d’abord enregistré sa partie de guitare. Les filles d’avril se sont mises à la technique « spéciale confinement » : s’enregistrer et se filmer chacune dans leur coin avec leur téléphone et leurs oreillettes. Gérard Yon a assemblé le tout et concocté cette petite vidéo.

Un peu de douceur dans ce monde qui en manque tant…
Les filles d'avril

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture coronavirus : envie d'évasion société femmes
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter