Déconfinement en Normandie : ce qu'il faut retenir de la conférence du Préfet sur la phase 2

Une nouvelle conférence de presse était organisée à la préfecture Rouen pour présenter la phase 2 du déconfinement dans la région.

Un point presse était organisé vendredi 29 mai à la préfecture de Seine-Maritime pour évoquer la phase 2 du déconfinement.
Un point presse était organisé vendredi 29 mai à la préfecture de Seine-Maritime pour évoquer la phase 2 du déconfinement. © Myriam Libert / France Télévisions
Au lendemain des annonces du gouvernement sur la phase deux du déconfinement, un nouveau point presse était organisé à la préfecture de Rouen pour donner plus de précisions à l'échelle de la région.
 
"C'est très encourageant, nous attendions avec impatience de retrouver une vie plus normale", indique Pierre-André Durand, préfet de la région Normandie et de la Seine-Maritime. "Mais restons vigilants, les règles s'appliquent jusqu'à mardi"

En Normandie, on a plutôt bien respecté les règles et donc il ne faut pas se relâcher. Chaque jour compte dans le recul de l'épidémie.
Pierre-André Durand, préfet de la région Normandie

Ce week-end, il faudra donc toujours appliquer une attitude "dynamique" sur les plages par exemple.

Sur la situation économique de la région :

Sur le chômage partiel, "les chiffres sont particulièrement impressionnant", infique le préfet. 53 433 entreprises normandes en ont bénéficié, ce qui représente plus d'un demi million (546 048) de salariés. Les entreprises ont demandé les paiement pour plus de 300 000 salariés.

Plus de 116 000 entreprises normandes ont bénéficiées du prêt garanti par l'Etat, pour un montant moyen qui s’élève à 137 000 euros.

Sur la reprise des écoles :

"Le retour à l'école du plus grand nombre d'élèves est "un enjeu majeur alors que de certains élèves ont décroché ou sont démobilisés", indique Christine Gavini-Chevet la rectrice de Normandie. 

La première phase de déconfinement est très positive en Normandie, il y a un très fort engagement des personnels.

100% des collèges et "un grand nombre d'écoles" ont rouvert dans l'Académie de Rouen. 26 % des écoliers sont présents depuis le 11 mai et 69 % des professeurs en présentiel.
Au collège : se sont 36 % des élèves de 6ème et 5ème, et 69 % des professeurs

Le retour des 3ème et 4ème au collège et la réouverture de tous les lycées est la prochaine étape. Le protocole sanitaire s'appliquera "selon les mêmes règles" de groupe de 15, de respect des gestes barrières et de distanciation sociale.

Les élèves alterneront entre le présentiel et le distanciel. "Nous allons renforcer l'aide éducative à travers santé, sport, civisme, culture (2S2C)"

Les organisations des lycées choisiront quels niveaux rentreront en premier, détaille la rectrice. Un travail individuel pour chaque élève sera proposé pour trouver des solutions d'orientation.

Il y a encore quelques écoles à convaincre, certains maires sont récalcitrants
Christine Gavini-Chevet la rectrice de Normandie.

Pendant les vacances scolaires, de début juillet à fin août, les professeurs volontaires pourront aider les plus fragiles.

Des "vacances apprenantes" gratuites seront également proposées pour ceux qui ne peuvent pas partir en vacances.

Sur le plan sanitaire

"On est à 15 jours du déconfinement, les résultats sont bons dans notre région.", confirme Christine Gardel, directrice de l'Agence Régionale de Santé Normandie. 

Les résultats sont favorables, il faut que ça continue. Mais le virus continue de circuler. 

"L'épidémie n'est pas terminée", 87 personnes ont encore été testées positives la semaine dernière, des personnes "contaminées pendant la première phase du déconfinement."

Depuis le début de l'épidémie, 621 personnes sont décédées du coronavirus en Normandie. 20 patients Covid étaient encore en réanimation avant-hier. "On avait augmenté nos capacités en lits de réanimations"

Le taux de patients porteurs de Covid-19 en réanimation est de 6% pour 326 lits en Normandie
Christine Gardel, directrice de l'ARS Normandie



35.000 tests peuvent désormais être effectués par semaines en Normandie. Seulement 8.000 ont été fait la semaine dernière "car on ne teste que les personnes symptomatiques"

On a un nombre important de personnes asymptomatiques. On va intensifier notre stratégie de dépistage dans la région

Depuis le début de l'épidemie, 5 clusters ont été identifiés en Normandie. Le dernier a été identifié le 27 mai dans un établissement de santé. L'ARS ne donne pas plus de précision mais ils s'agierait d'un établissement dans un secteur de soins de suite de réadaptation. "Deux membres du personnel ont été identifiés, ainsi que 2 patients asymptomatiques ont été testés positifs" L'ensemble du personnel a été testé, les résultats sont en attente. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter