Découverte d'un corps mutilé au sud de Rouen : la police l'a identifié

La gendarmerie fluviale a découvert une bâche contenant le corps d'un homme sans tête, sans mains et sans pieds en bord de Seine à Saint-Etienne du Rouvray ce dimanche 4 novembre. Il s'agit d'un sans domicile fixe de 45 ans.
 

C'est lors d'une patrouille sur la Seine que les militaires de la gendarmerie fluviale de Rouen ont découvert  dimanche 4 novembre à 17h, le corps d'un homme, en bord de Seine, sur le chemin de halage de Saint-Etienne du Rouvray, à la hauteur du centre nautique situé de l'autre côté du fleuve à Amfreville-la-Mivoie.

Le corps se trouvait dans une bâche. Les gendarmes ont appelé la police qui a procédé aux premières constatations.

Il s'agit du corps d'un homme dont la tête a été coupée, ainsi que les mains. Le pied droit a été sectionné et la jambe gauche découpée au niveau du genou.
 

Ce jeudi 8 novembre, une source policière confirme que la victime a été identifiée.
Il s'agit d'un homme de 45 ans, sans domicile fixe dans l'agglomération de Rouen.

Les enquêteurs ont pu l'identifier grâce à son ADN. L'individu était connu de nos
services pour des faits mineurs, notamment des vols et des outrages,a expliqué
une source policière.
L'autopsie pratiquée mardi n'a en revanche pas permis de déterminer les causes
de la mort 



Mercredi 7 novembre, des restes humains -  des jambes et des bras pouvant appartenir au corps découvert - avaient été retrouvés dans le secteur de Pont-de-l'Arche, au sud de
Rouen."Il est possible que cela soit lié au cadavre démembré et décapité", avait ajouté une source judiciaire.

Les résultats d'analyse pour savoir si ces restes humains appartiennent au même
corps ne seront pas connus avant ce soir ou demain" (vendredi , a précisé
la source policière.

  
VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Véronique Arnould et Didier Meunier  (montage : Stéphanie Letournel)
 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité