Corps retrouvé démembré au Havre : l'enquête débute

© France 3 Le Havre-Baie de Seine
© France 3 Le Havre-Baie de Seine

On en sait un peu plus sur la découverte hier après-midi d'un corps lors d'un incendie dans un appartement

Par Richard Plumet

Beaucoup de questions se posent après la découverte macabre d'hier (mardi 13 mars 2018) dans un immeuble ancien situé à quelques centaines de mètres au nord-est de la gare SNCF du Havre.

►Notre article publié hier après-midi :

Un dégagement de fumée

C'est vers 14h qu'un appel d'urgence a mobilisé deux équipages de Police-Secours pour un dégagement de fumée dans un appartement situé au 3e étage du 11 rue Berthelot. Rapidement sur place, les policiers ont fait évacuer les 9 locataires présents dans l'immeuble.

Au troisième étage un des appartements restait fermé. La porte a alors été forcée, mais une forte fumée noire a empêché toute progression dans le logement.
Ce sont les sapeurs-pompiers, arrivés dans l'intervalle, qui, munis de leurs appareils respiratoires, ont réussi à entrer.

VIDEO France 3 Le Havre-Baie de Seine : le point ce mercredi midi avec Bénédicte Drouet.  Images : David Frotté et Hervé Guiraudou (montage : Juliette Bondil)
Corps retrouvé démembré au Havre : l'enquête débute


Un homme mutilé

C'est donc équipés de masques, que les pompiers pénètrent dans le logement en feu et découvrent un corps inanimé. Après extinction de l'incendie et ventilation, le décès est constaté. Mais c'est alors que l'on voit qu'il manque les membres inférieurs.

Le logement est fouillé et c'est dans le comportement congélateur du frigo, que les jambes sont retrouvées…

Le magistrat  de permanence arrive à son tour sur place et confie l'enquête à l'antenne havraise du Service Régional de Police Judiciaire de Normandie (SRPJ). Il pourrait s'agir du locataire de l'appartement, un homme âgé d'une soixantaine d'années. L'identification de la victime est en cours et une autopsie doit être pratiquée.

Ce mercredi matin, le procureur de la République du Havre, joint par la rédaction de France 3 Le Havre-Baie de Seine précisait (contrairement à certaines informations publiées ces dernières heures) qu'aucune garde à vue n'avait été (encore) menée et aucun suspect interpellé.
L'enquête se poursuit.

Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus