En zone rurale comme en ville, les professionnels de santé tirent profit des nouvelles tendances et des technologies de pointe pour développer l’offre de soin.

Améliorer l’offre de soin, développer des actions de prévention ou encore maintenir des consultations en zone rurale : voilà le défi que les professionnels de santé doivent relever sans pour autant disposer des effectifs nécessaires. Qu’elles tirent profit des nouvelles technologies ou qu’elles s’inspirent des nouveaux usages, voici trois Normandes qui se mobilisent.

Tout l’été, découvrez des Normands qui se mobilisent pour maintenir une offre de santé sur tous les territoires. Des articles à retrouver chaque lundi sur notre site internet.

Danie Beurion : lutter contre la cécité des diabétiques.

Tous les patients qui souffrent de problèmes de vue vous le diront : trouver un rendez-vous chez un ophtalmologue relève souvent du parcours du combattant. Si, selon le Syndicat National des Ophtalmologistes (Snof), la France n’a pas à rougir de sa prise en charge des maladies des yeux, les chiffres sont sans appel : en 2022, en Normandie, le délai d’attente médian pour obtenir un rendez-vous était de 60 jours, selon le syndicat.

Quand l’accès au soin est difficile, le dépistage des nouveaux malades est d'autant plus compliqué à mettre en place. C’est ce qu’a constaté Danie Beurion au sujet des patients diabétiques et pour cette orthoptiste de la clinique Mathilde de Rouen, c’est un vrai problème de santé publique.

Le diabète est la première cause de malvoyance évitable en France. Le diabète peut donner des complications au niveau de la rétine et cela peut engendrer une cécité.

Danie BEURION

Orthoptiste libérale et Présidente de l’URPS Orthoptistes

Pour faciliter le dépistage de ces patients particulièrement fragiles, Danie Beurion a mis en place une solution de diagnostic de la rétinopathie diabétique par télémédecine. Avec cette nouvelle possibilité, les patients bénéficient d’une prise en charge bien plus rapide.

Comment ça marche ? C’est assez simple, grâce aux progrès de l’imagerie médicale, un orthoptiste va pouvoir prendre en photo les yeux du patient et les déposer sur une plateforme en ligne. Les clichés sont ensuite interprétés par un ophtalmologue sous sept jours et les résultats sont transmis au patient et à son médecin traitant.

Aujourd’hui, Danie Beurion propose cet examen à Rouen, mais elle travaille à l’émergence de nouveaux points de consultation, notamment sur le territoire dieppois.

Retrouvez l'interview en vidéo ci-dessous :

durée de la vidéo : 00h01mn37s
Danie Beurion propose une solution simple et rapide pour dépister la rétinopathie diabétique. ©France Télévisions

Pour en savoir plus, vous pouvez prendre contact avec Danie Beurion sur sa page Doctolib.

Véronique Deveaux : la télémédecine pour améliorer l’accès aux soins en milieu rural

En 2021, Véronique Devaux, directrice de la cohésion sociale de l’agglomération de Lisieux, fait un constat alarmant : dans le sud du pays d’Auge, la commune de Livarot vient de perdre trois généralistes sur six. Ce sont 6000 patients qui se retrouvent privés de médecin traitant. 66 % de la population déclare alors ne pas avoir accès au soin en raison de problèmes mobilité ou de difficulté financières.
Pour pouvoir prendre en charge cette population, la collectivité a mis en place des projets innovants comme le salariat des médecins et surtout un “spot” de télémédecine. Dans ce cabinet de téléconsultation, on trouve tout le nécessaire pour effectuer les examens courants à distance. 

Stéthoscope, endoscope, échographe, Doppler : de nombreux outils connectés sont disponibles pour établir un diagnostic et la présence de l’infirmièr(e) permet au patient de ne pas être seul face à une webcam.

Le patient est accueilli par un infirmier qui va être les bras, les mains et les yeux du médecin généraliste qui, lui, est à distance.

Véronique Deveaux

Directrice de la Cohésion Sociale, Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie

Le dispositif répond parfaitement aux besoins des patients et rencontre un franc succès. Un second “spot” devrait ouvrir à Orbec et l’agglomération compte aussi investir dans une valisette de télémédecine mobile. Avec le recrutement d’un(e) infirmier(e) en pratique avancée, cet outil permettra d’aller à la rencontre des malades les plus fragiles.

Regardez l'interview complète de Véronique Deveaux ci-dessous :

durée de la vidéo : 00h03mn09s
Le "spot de télémédecine" de Livarot permet de recevoir les patients qui n'ont plus de médecin traitant. ©France Télévisions

Pour en savoir plus sur le spot de télémédecine, rendez-vous sur la page internet du PSLA de Livarot.

Estelle Liadouze : un camion pour favoriser le maintien à domicile

Ça a la forme d’un food-truck, ça a les couleurs d’un food-truck, mais ce n’est pas un food-truck. Le camion que nous présente Estelle Liadouze ne propose pas de plats à emporter, mais nous allons quand même parler un peu de cuisine. Le Soliha Truck est destiné à montrer les aménagements qui peuvent être faits au domicile des personnes âgées ou en situation de handicap. Ergothérapeute au sein de l’association Soliha, Estelle Liadouze rappelle que seulement 6 % des logements Normands sont adaptés au handicap ou au vieillissement.

Les personnes qui sont en perte d'autonomie ne savent pas où aller pour se renseigner et trouver des informations. Elles s'interrogent sur leur logement, hésitent à le quitter alors qu’elles y sont bien. Elles ont leurs repères, elles y sont depuis de nombreuses années.

Estelle Liadouze

Ergothérapeute

Des travaux peuvent être nécessaires pour adapter un logement, mais parfois, il ne suffit que de quelques changements pour permettre aux personnes de rester chez elles et d’y être en sécurité. C’est pour faire découvrir ces solutions que le camion sillonne les routes de Normandie. À l’intérieur, un décor familier, une cuisine, une salle de bain et une multitude d’équipements, d’accessoires qui facilitent la vie au quotidien. 

Ce camion, c’est du concret. On va sur les marchés, sur les places de village à la rencontre des habitants. On leur montre ce qu’il est possible d’installer dans les logements.

Estelle Liadouze

Ergothérapeute

Retrouvez l'interview en vidéo ci-dessous :

durée de la vidéo : 00h02mn29s
Le "Soliha Truck" permet d'aller à la rencontre du public pour montrer comment on peut adapter un logement et mieux y vivre avec un handicap. ©France Télévisions

Pour en savoir plus sur les possibilités d'aménagement d'un logement, vous pouvez consulter le site de Soliha Normandie.