REPLAY. Prix du carburant : les stations Total prises d'assaut, dans votre JT France 3 Normandie Rouen

replay

Au sommaire du 19/20 de France 3 Rouen, des files d'attente impressionnantes et un risque de pénurie dans les stations d'essence Total. Le géant pétrolier accorde une ristourne de 20 centimes en plus de celle de 30 centimes du gouvernement. Un bon coup de pub à l'heure où les entreprises faisant des superprofits sont menacées d'être taxées. Exemple à Dieppe.

Au programme de ce journal lundi 5 septembre : les stations Total prises d'assaut, les éleveurs laitiers en colère et un été touristique record en Normandie. Le JT complet du jour est à visionner en direct comme à la télé ou bien en différé, à n'importe quel moment de la journée.

Education : la rentrée décalée des lycées professionnels

Les élèves des établissements publics et privés agricoles ont aussi effectués leur rentrée jeudi dernier. Aujourd'hui au lycée Gibert Martin, au Neubourg (Eure), l'accueil était réservé aux Premières, Terminales et BTS. En France 200.000 élèves sont scolarisés dans un établissement agricole.

Maïs : une mauvaise récolte précoce

Il a fait chaud cet été en Normandie. Trop chaud en tout cas pour certaines cultures comme le Maïs qui n'a pas pu se développer correctement. La céréale à séché avant d'arriver à maturité et de nombreux agriculteurs se retrouvent contraint de récolter beaucoup plus tôt que prévu. Mais les rendements ne sont pas au RDV.

La filière du lait en danger

Les éleveurs laitiers sont à bout. Ils dénoncent les pratiques de la grande distribution qu'ils accusent de pratiquer des prix trop bas pour assurer la juste rémunération des agriculteurs. "Un producteur laitier aujourd'hui n'est même pas payé au SMIC alors qu'il travaille du lundi au dimanche. On demande à ce que le prix du lait ne soit jamais en-dessous de 1 euro le litre", explique Jocelyn Pesqueux, éleveur laitier à Allouville-Bellefosse, en Seine-Maritime.

Une meilleure rémunération pour ces producteurs laitiers d'autant plus nécessaire qu'ils subissent des hausses de charge importantes. Vendredi 2 septembre, le ministère de l'Agriculture a appelé les enseignes de la grande distribution à accepter les hausses de tarifs demandées par les producteurs de lait. 

Pour comprendre l'incidence du prix payé par le consommateur sur le prix payé à l'éleveur, il suffit de regarder du côté de l'Allemagne, où le consommateur achète son litre de lait demi écrémé 1 euro contre 0,80 en France. L'éleveur allemand est payé 509 euros les 1000 litres, contre 425 euros pour l'éleveur français.

Septembre rouge : un mois pour parler des cancers du sang

30 jours pour sensibiliser aux maladies du sang, comme les lymphomes ou les leucémies. Ce sont des cancers dont on parle peu car moins connus et moins médiatisés :  25 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Pour cette première édition, des conférences sont organisées un peu partout en France, notamment à Rouen le 17 septembre. L’occasion de rencontrer les médecins mais aussi les bénévoles qui accompagnent les malades, comme Claude Goury, ancien patient aujourd’hui membre de l’association Ellye