Emmanuel Macron à Rouen plus d'un mois après l'incendie de l'usine Lubrizol

© France info
© France info

Emmanuel Macron avait promis de venir à Rouen suite à l'accident industriel de Lubrizol. Il s'est rendu ce mercredi 30 octobre à l'hôtel de ville de Rouen pour rencontrer le préfet de Seine-Maritime et le maire de Rouen.

Par MF

Le chef de l'État est arrivé vers 17 h 45 à Rouen, plus d'un mois après l'incendie de l'usine. Emmanuel Macron avait promis, le 4 octobre dernier, qu'il viendrait sur les lieux de la catastrophe industrielle. Ce déplacement n'était pas à l'agenda présidentiel.

Le Président de la République a rencontré le maire, Yvon Robert, ainsi que le préfet de Normandie et de Seine-Maritime, Pierre-André Durand à l'hôtel de ville de Rouen. 

"C'est une visite à dimension symbolique. C'est important que le président de la République se rende compte de la situation et qu'il s'agit d'un accident grave qui a touché la population", a déclaré M. Robert peu avant l'arrivée du chef de l'État.

"Je comprends l'émotion ressentie à Rouen"

Vers 18h45, le chef de l'Etat s'est exprimé devant la presse. Il a déclaré que le gouvernement continuerait d'agir et d'accompagner ceux qui ont été impactés par l'incendie de Lubrizol. Pour le président de la République, il faut regarder devant, échanger sur l'avenir.

Le souhait du gouvernement aux côtés de la région, du département et de la ville c'est de trouver les moyens de penser à un avenir industriel compatible avec la vie en ville. Rouen doit être un exemple dans cette reconquête. Emmanuel Macron, président de la République

Il a répondu aux questions des journalistes à l'hôtel de ville de Rouen / © Jean-Baptiste Pattier - France 3 Normandie
Il a répondu aux questions des journalistes à l'hôtel de ville de Rouen / © Jean-Baptiste Pattier - France 3 Normandie


Le chef de l'Etat a adressé un message de soutien d'amitié aux Rouennaises et aux Rouennais.
Il a discuté avec le maire de Rouen de l'organisation d'évènements internationaux à Rouen dans les prochaines semaines et les prochains mois pour rebâtir l'image de la ville.

Il s'est engagé à ce que le gouvernement poursuive le travail de suivi de transparence et d'indemnisation : "on continuera à mesurer et à informer".

VIDÉO
: retour sur la visite surprise d'Emmanuel Macron
 

Retour sur la visite surprise d'Emmanuel Macron à Rouen
Reportage : Jean-Baptiste Pattier, Jérôme Bègue, Maxime Fourrier, Mickaël Spitzberg,  - F3


Il n'est pas venu à Rouen "trop tard"

Le président de la République s'est défendu devant les journalistes de venir à Rouen plus d'un mois après l'incendie de l'usine Lubrizol. Pour lui, l'État a été "là où il devait être quand il devait l'être".

Je ne suis pas venu trop tard. Le rôle du président n'est pas de se précipiter ni de se substituer à chaque ministre. Emmanuel Macron, président de la République

En parallèle de la venue du chef de l'Etat, le Collectif Unitaire organisait un rassemblement dans le centre ville de Rouen. Le groupe d'une centaine de personnes a tenter de rallier l'hôtel de ville avant d'être empêcher par les forces de police, rue du général Leclerc.
 

 

Les rouennais réagissent à la venue du chef de l'État


Emmanuel Macron est sorti de la mairie sous les huées. Il a aussi pris un bain de foule et discuté avec quelques citoyens toujours inquiets. 

Quand on vit ce qui a été vécu à Rouen, quand on respire [...] des odeurs qui sont très graves, dont on ne connaît pas la dangerosité [...], c'est très déstabilisant et donc ça nourrit forcément de l'inquiétude. [...] Il ne faut pas que cette inquiétude qui est tout à fait légitime deviennent de la défiance parce que des fausses informations circulent, parce qu'on se met à dire tout et son contraire. Emmanuel Macron, président de la République, à Rouen

Des ministres sur le terrain au lendemain de l'incendie

Depuis le 26 septembre 2019, cinq ministres ont fait le déplacement à Rouen dont le premier Ministre Edouard Philippe. 

Évidemment, j'ai suivi de très près ce qui se passait à Rouen, mais j'ai considéré que ma présence dans ce moment n'était pas la plus utile. [...] J'irai bien sûr à Rouen, avait promis Emmanuel Macron en marge d'un déplacement en Auvergne le 4 octobre dernier.

La communication de l'éxécutif avait été très critiquée après l'incendie de l'usine rouennaise.

Une visite attendue

Le Président de la région Normandie avait souhaité la venue d'Emmanuel Macron.

Dans un système comme la cinquième République ou tout procède du chef de l'État, même si le Premier ministre est venu, je pense qu'il serait utile que le Président de la République adresse aux Rouennais un message simple : "l'État sera là pour faire en sorte que l'ensemble des conséquences soient assumées autant que nécessaire. - Hervé Morin, le 5 octobre sur LCI.

Une centaine de personnes s'est réunie avant de prendre le chemin 

Ce mercredi après-midi était aussi auditionné le préfet de Seine-Maritime par la mission d'information parlementaire suite à l'incendie Lubrizol.


VIDÉO :

Reportage
Grégory Thélu, Bérangère Dunglas - F3



Retrouvez toutes les informations sur Lubrizol ici

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus