Les EHPAD de Seine-Maritime souffrent d'un manque chronique de moyens

A l'instar des Ehpad français, les résidences pour personnes âgées de Seine-Maritime rencontrent des difficultés financières. Résultat, une grande lassitude chez les personnels et un mal-être grandissant chez les résidents.

L'Ehpad de Grugny (Seine-Maritime) ne fait pas exception à la règle : ses dotations stagnent, contrairement aux frais de fonctionnement qui eux, ne cessent de progresser.

L'établissement fonctionne en permanence en sous-effectif. Une situation qui se traduit par la dégradation des conditions de travail.


De sorte que le temps consacré aux personnes âgées se réduit sans cesse. Et les résidents vivent mal cette quasi-absence de contacts humains. Pourtant la vocation des Ehpad est de lutter contre l'isolement. 

Une situation unaniment dénoncée par la profession qui estime que la plupart des 107 Ehpad de Seine-Maritime nécessiterait 15 à 40 salariés supplémentaires par établissement.





VIDEO : le reportage de Catherine Lecompte et OLivier Flavien avec les interviews de :

  • Huguette Barthélemy, résidente EHPAD de Grugny
  • Virginie Dujardin, aide soignante - FO Santé 76
  • Didier Larchevêque, directeur EHPAD de Grugny
  • Nathalie Lecordier, Vice-Présidente Conseil Départemental Seine-Maritime en charge de la famille