Face à la pénurie de granulés de bois, un entrepôt géant ouvre près de Rouen

Publié le
Écrit par Richard Plumet .

Un centre d'importation et de stockage de granulés de bois pour poêles et chaudières a été inauguré à Grand-Couronne (Seine-Maritime).

Un produit naturel pour de l'énergie durable, économique, à bas coût et émettant 15 fois moins de CO2 que le fuel domestique : voilà résumés les avantages du granulé de bois, appelé aussi "pellet".

Les ventes de ce produit sont en forte croissance (12% par an) depuis l'apparition sur le marché de nouveaux systèmes de chauffage utilisant les granulés de bois. En un an, entre 2020 et 2021, les ventes de chaudières ont progressé de 120%, celles de poêles de 40%.

Forte demande et début de pénurie

En ce début d'automne 2022, de nombreux acheteurs de granulés de bois n'arrivent pas à se faire livrer, tant la demande est forte et les stocks limités. C'est que la production française de pellets (85% du marché national) peine à suivre le nombre de nouveaux clients récemment équipés en chauffage à granulés.

S'ajoute à cela, depuis la guerre en Ukraine, la hausse du prix de l'énergie. Par peur de se retrouver sans pellets durant l'hiver, ou de devoir les payer plus cher, les clients habituels ont anticipé leurs commandes dès le printemps, certains allant même jusqu'à acheter en grosse quantité pour se constituer un stock "au cas où".

D'où un marché "sous tension" et, dès l'été, des limitations de quantités achetables fixées par les vendeurs.  

"Les producteurs locaux ont du mal à fournir le marché du pellet, donc l'importation est un dispositif complémentaire à l'approvisionnement majoritairement national."

François Boussagol, directeur du commerce général de TotalEnergies Marketing France

Le 22 septembre 2022

Un centre d'importation en Normandie

En attendant la création, en France, de nouvelles unités de production de pellets et le retour à la normale du marché, c'est le recours à l'importation qui va permettre de répondre à la demande de l'hiver 2022-2023.

Devenu depuis dix ans un des grands distributeurs de pellets, TotalEnergies (une filiale du géant pétrolier), travaille habituellement avec une quinzaine de fournisseurs français. Mais face à la situation exceptionnelle de 2022, le recours à l'importation s'est imposé comme l'a expliqué François Boussagol, directeur du commerce général de TotalEnergies Marketing France à notre journaliste Bérangère Dunglas :

"La demande est en forte croissance depuis un certain nombre d'années, le marché croît à peu près de 12% par an, donc les producteurs locaux ont du mal à fournir le marché français. L'importation est donc l'une des solutions aujourd'hui pour compléter ce dispositif d'approvisionnement  du marché français."

durée de la vidéo : 01min 37
22 septembre 2022- Misant sur le remplacement des chaudières à fuel pour des chaudières aux granulés de bois (les pellets) TotalEnergies, la filiale du groupe pétrolier Total, a choisi la Normandie pour son seul centre de stockage de pellets. Près de Rouen, à Grand-Couronne (Seine-Maritime) 2500 palettes de pellets de bois sortiront de ce centre chaque mois. ©France Télévisions

2.500 palettes par mois

Inauguré le 22 septembre 2022, le centre d'importation de pellets de TotalEnergies, est situé en bord de Seine à Grand-Couronne (Seine-Maritime), au sud de Rouen. Des cargos maritimes peuvent y accoster pour y décharger des granulés de bois en provenance d'Europe du nord, "importés de forêts gérées durablement" indique le distributeur.



Actuellement de 25.000 tonnes par an, la capacité de traitement de ce site normand va doubler en 2025. Un centre de tri et d'ensachage permet la livraison de pellets dans un rayon de 200 kilomètres autour de Rouen, soit dans des sacs de regroupés sur des palettes (2500 par mois) soit en vrac (par camions citernes spéciaux) pour les silos alimentant les chaudières de collectivités.



Total en Normandie

Connu en pour son site de Gonfreville-l'Orcher près du Havre où se trouve la plus grande raffinerie de France, un centre pétrochimique et un centre de recherche, le groupe Total emploie en Normandie 2.800 salariés. Il est présent dans la distribution de carburants (300 stations-services) et de fuel mais cherche, depuis une dizaine d'années à se diversifier en étant un acteur des marchés de l'électricité, de l'éolien, du solaire et de l'économie circulaire avec des activités de recyclage de plastiques et d'huiles.

Pour Total, "l'énergie bois" que représentent les pellets (dont la production de granulés de bois permet de valoriser les déchets issus des scieries), est un moyen d'opérer une mutation vers la décarbonation de l'industrie. Selon TotalEnergies, l'utilisation de cette énergie est "l'une des solutions pour la transition énergétique, avec l'objectif de la neutralité carbone en 2050."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité