• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La fédération France Victimes accompagne les familles des victimes de l'incendie du Cuba Libre

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

"Nous étions là, au CHU de Rouen, auprès des familles, dès le 6 août 2016". Olivia Mons, la porte-parole de la fédération France Victimes était ce lundi 9 septembre sur notre plateau, le jour de l'ouverture du procès de l'incendie du Cuba Libre. Ce collectif accompagne les proches des 14 victimes.

Par Marie du Mesnil-Adelée

La fédération France victimes est un collectif de 130 associations dont la mission est d'accompagner les victimes, "quelle que soit la cause de leur malheur". Elle a été appelée par l'autorité judiciaire pour accompagner les proches des 14 victimes de l'incendie du Cuba Libre à Rouen dans la nuit du 5 au 6 août 2016.

Olivia Mons, la porte-parole de cette fédération, était invitée sur notre plateau ce lundi 9 septembre 2019, jour de l'ouverture du procès des deux ex-gérants du bar au tribunal correctionnel de Rouen.
 
 

Nous arrivons dès les faits. On était là, dès le 6 août 2016 au CHU de Rouen auprès des familles. Et on est identifié par ces familles pour les accompagner tout au long de la procédure et de ce qui va être une longue et lente reconstruction.


Cet accompagnement prend de multiples formes : une écoute, une disponibilité, une information sur leurs droits. Les professionnels de l'association vulgarisent aussi les explications des avocats. Ils prennent le temps.

On est dans une forme d’explication du droit, de la lenteur parfois de la justice. Dans les moments où il n'y a pas d’information spécifique, on explique le besoin d’expertises, le temps de l'instruction... Ce n'est pas toujours satisfaisant mais au moins ils ont une information.

C'est aussi un soutien psychologique, évidemment. Ce type d’événement est totalement destructeur dans une vie. Nous sommes auprès d’eux autant que de besoin, pour les accompagner lors des anniversaires par exemple ou lors de la préparation de ce procès. 


L'interview dans son intégralité :
 
Interview d'Olivia Mons, porte-parole de la fédération France Victimes

Les 1 500 professionnels de la fédération interviennent sur l'ensemble du territoire français et accompagnent 320 000 victimes par an. Un numéro pour les joindre : le 116.006.


 

A lire aussi

Il y a 110 000 ans cette plage était une steppe

Les + Lus