Grands travaux pour l'une des plus grandes églises de France

La ville de Rouen lance un plan de rénovation de plus de 20 millions d'euros pour l'église abbatiale Saint-Ouen et prépare la réouverture au public avant la fin de l'été 2021.

Nef de l'église St Ouen de Rouen
Nef de l'église St Ouen de Rouen © Stéphane L'Hôte / France Télévisions

Autrefois deuxième ville du royaume de France (au 17e siècle), Rouen était une ville riche qui comptait nombre d'églises.  D'où la description de "ville aux cent clochers " faite par Victor Hugo.

Après les destructions et reconversions de la Révolution et de la seconde guerre mondiale, il ne reste aujourd'hui qu'une quarantaine de clochers.  

Si la cathédrale est la propriété de l'Etat, les églises, comme dans les autres communes de France, sont à la charge de la ville de Rouen. Elles sont si nombreuses, que certaines, désacralisées et ne servant plus au culte, ont été mises en vente et ont trouvé preneurs (sauf l'église St Paul) pour d'originaux projets civils.

L'église Saint-Ouen de Rouen au soleil couchant, au-dessus des toits. A droite : le clocher de l'église Saint-Maclou
L'église Saint-Ouen de Rouen au soleil couchant, au-dessus des toits. A droite : le clocher de l'église Saint-Maclou © Stéphane L'Hôte / France Télévisions

Saint-Ouen, la monumentale

C'est la plus grande église de Rouen. Si grande, qu'il est fréquent que des touristes pensent qu'il s'agit d'une cathédrale, voire de la cathédrale de Rouen. Plus longue que Notre-Dame de Paris, Saint-Ouen est un édifice impressionnant et un des joyaux du patrimoine historique de la capitale de la Normandie. Elle est l'église d'une des plus puissantes abbayes normandes, d'où son nom d'abbatiale.

De l'abbaye, envahie à la Révolution, il ne subsiste qu'une toute petite partie du cloître. Le bâtiment mitoyen de l'église, où habitaient les moines, est, comme pour l'abbaye de Fécamp, devenu le siège de l'hôtel de ville.

Une des statues de l'église St Ouen de Rouen pendant les travaux du printemps 2021
Une des statues de l'église St Ouen de Rouen pendant les travaux du printemps 2021 © Stéphane L'Hôte / France Télévisions

En mauvais état

En 2020, l'église Saint-Ouen a été fermée au public par mesure de sécurité. La charpente, conçue comme celle de Notre-Dame de Paris avec une construction de type "forêt", présentait "des parties en mauvais état avec des pièces qui menaçaient de chuter et qui mettent la stabilité des voûtes en cause" a expliqué l'architecte des monuments historiques à Bérangère Dunglas, notre journaliste présente sur place le 27 avril lors d'une visite de chantier.

Vue d'une partie de la charpente de l'église St Ouen de Rouen, longue de 137 mètres et du même type que celle de Notre-Dame de Paris
Vue d'une partie de la charpente de l'église St Ouen de Rouen, longue de 137 mètres et du même type que celle de Notre-Dame de Paris © Stéphane L'Hôte / France Télévisions

Danger aussi à l'extérieur de l'abbatiale Saint-Ouen de Rouen, avec des risques de chutes de pierres sur les passants :

Il était urgent aussi, en matière de pierres, sur le portail des Marmousets, le bras de transept sud, qui est en mauvais état. Il y avait des herbes et des plantes qui poussaient et il était urgent de pouvoir y accéder pour nettoyer et stabiliser"

Charlotte Hubert, 
architecte en chef des monuments historiques / Agence Eugène

durée de la vidéo: 01 min 37
VIDEO - Rouen : grands travaux à St Ouen, l'un des plus grandes églises de France

Trois ans de travaux

C'est un vaste chantier de sécurisation et de rénovation qui a débuté en avril 2021 et dont la fin est prévue en 2024 avec le nettoyage, la mise en valeur et la réouverture du portail ouest avec ses dizaines de statues, la grande entrée de l'église située côté place de l'hôtel de ville (en haut de la rue de la République) fermée depuis des années.

27 avril 2021 – Travaux en cours  à l'intérieur de l'église St Ouen de Rouen
27 avril 2021 – Travaux en cours à l'intérieur de l'église St Ouen de Rouen © Stéphane L'Hôte / France Télévisions

Le coût de ce plan de rénovation est estimé à plus de 20 millions d'euros. La ville de Rouen a reçu pour cela le concours de l'Etat, de la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de la métropole, du département de la Seine-Maritime et du conseil régional de Normandie.

"Toutes les collectivités y mettent  beaucoup d'argent, il faut aussi que les habitants puissent s'en rendre compte et venir voir. C'est pourquoi il y aura le long de l'abbatiale, des loges avec les différents métiers qui concourent à la restauration de l'édifice."

Elizabeth Labaye,
conseillère municipale de Rouen, déléguée au patrimoine

L'église St Ouen de Rouen vue de l'arrière des jardins de l'hôtel de ville de Rouen
L'église St Ouen de Rouen vue de l'arrière des jardins de l'hôtel de ville de Rouen © Stéphane L'Hôte / France Télévisions

Prévus en plusieurs phases, ces importants travaux permettront cependant une réouverture au public de la nef avant la fin de l'été 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture tourisme économie