Incendie de Lubrizol: “ le feu ne vient pas de chez nous” affirme Normandie logistique

Les abords de l'usine Lubrizol le mercredi 9 octobre 2019 / © France 3 Normandie / Image extraite de la video du JRI Didier Meunier
Les abords de l'usine Lubrizol le mercredi 9 octobre 2019 / © France 3 Normandie / Image extraite de la video du JRI Didier Meunier

C'était une parole très attendue. Celle des dirigeants de Normandie Logistique. La société mitoyenne de l'usine Lubrizol, perquisitionnée dans la matinée, a affirmé que selon ses experts, il était quasi impossible que le feu soit parti de chez eux. 

Par Béatrice Rabelle

Le feu est-il parti de la société Normandie Logistique, voisine de Lubrizol ?
Lors d'une conférence de presse donnée ce jeudi 10 octobre, Sylvain Schmitt, président de Normandie Logistique, a affirmé qu'il était  "quasi impossible" que l'incendie de l'usine chimique rouennaise ait démarré sur son site

 On a la quasi certitude que ça ne vient pas de chez nous

Cette affirmation contredit celle du groupe Lubrizol. La semaine dernière, le PDG de l'entreprise avait laissé entendre que l'incendie avait débuté à l'extérieur de son site, laissant penser qu'il pouvait venir de Normandie Logistique. Il disait s'appuyer sur  "la vidéosurveillance et des témoins oculaires". 

Les premiers experts avec qui on a pu travailler sur le sujet nous laissent penser que c'est quasi impossible. La rapidité avec laquelle les choses se sont produites fait penser à nos experts que ça vient forcément de l'extérieur et violemment.


Environ 9050 tonnes de produits étaient stockés dans les entrepôts de Normandie Logistique. Parmi eux : 4157 tonnes de produits Lubrizol.
Au moins 4500 tonnes de produits stockés dans les entrepôts de Normandie Logitique seraient partis en fumé. 
L'un des entrepôts a intégralement brûlé.

Il y a deux autres entrepots qui ont partiellement brûlé. On ne peut pas donner la liste détaillé des produits qui y étaient stockés. Il faut bien comprendre que c'est compliqué pour nous. Physiquement, nous n'avons pas accès à ces locaux.
Sylvain Schmitt, président de Normandie Logistique

La conférence de presse de Normandie logistique
VIDEO :  le reportage de Grégory Thélu et Olivier Flavien (montage : Alban Vian)

Les dirigeants de la société  affirment qu'ils ne sont pas habilités à parler des perquisitions, en cours sur le site de Normandie logistique le matin-même. Mais ils répètent qu'ils sont en contact avec les services de l'état " , 10, 15, 20 fois par jour".

► Retrouvez toute l'actu "Lubrizol" en un clic avec tous nos derniers articles
 


    
 

A lire aussi

Sur le même sujet

lncendie Lubrizol : les syndicats de policiers reçus par le préfet de Normandie

Les + Lus