Inondations: le point sur les prochaines heures dans l'Eure et la Seine-Maritime

La Seine a débordé ce mardi 30 janvier à Elbeuf / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
La Seine a débordé ce mardi 30 janvier à Elbeuf / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Les rives normandes de la Seine se préparent à des débordements dans les heures et les jours qui viennent, dont l'ampleur dépendra de la météo, a-t-on appris mardi auprès des préfectures de l'Eure et de la Seine-Maritime, départements où certaines secteurs sont en vigilance orange.

Par DM Claude avec l'AFP

"Des premiers débordements sont observés dans la boucle d'Elbeuf, en amont de Rouen. A Rouen, les débordements sont attendus dans cette prochaine nuit et surtout demain" mercredi, a indiqué à l'AFP Jean-Marc Magda le directeur de cabinet de la préfète de Seine-Maritime. 
L'eau a déjà un "débit extrêmement important" à Rouen avec 2.200 m3 par seconde contre 1.700 m3 par seconde en juin 2016, a précisé M. Magda. 

Vigilance orange

Dix-huit communes sont déjà concernées par la vigilance orange et 28 supplémentaires vont l'être dans les heures qui viennent dans ce département, particulièrement à marée haute, selon la préfecture. 

Un pic de crue en fin de la semaine

"Et on va vers quelque chose de long", a-t-il ajouté car de forts coefficients de marée sont attendus jeudi et vendredi. Le pic de crue est attendu pour la fin de semaine, a ajouté M. Magda rappelant qu'il faut environ trois jours pour que l'eau de Paris, où la Seine a atteint son pic lundi soir, atteigne Rouen. 

Une crue plus importante qu'en juin 2016?

Cela dépendra de la météo et des conditions de mer de fin de semaine, pour lesquelles des prévisions sont
attendues mercredi matin, a expliqué le directeur de cabinet. "Il y a de fortes chances que la crue soit plus importante que celle de 2016, a ajouté M. Magda.
"Une crue extrêmement importante" est possible si les facteurs météo et mer sont négatifs, a-t-il indiqué.
"On est vers une crue d'hiver de bonne tenue", a aussi dit M. Magda.
Aucune évacuation n'a été ordonnée, selon la préfecture. Des barrages à la circulation ont été mis en place dans certains secteurs des bords de Seine. 

Stabilisation dans l'Eure

Plus en amont dans l'Eure "les niveaux se stabilisent aujourd'hui.
Une décrue s'opérera à partir de mercredi", selon un communiqué de la préfecture de ce département où 52 communes sont concernées par la vigilance orange dont Vernon et Les Andelys.
"Aucune évacuation" n'a été demandée dans l'Eure, a précisé un attaché de presse de la préfecture. "Quelques personnes ont d'elles-mêmes décidé de quitter leur logement pour se rendre chez des proches", a-t-il ajouté. 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Le port de Rouen un oeil sur la Seine

Près de chez vous

Les + Lus