La célèbre galerie Rollin ferme ses portes ce samedi 1er juillet à Rouen. Retour sur une saga familiale.

Le temps est venu pour Dominique Rollin de fermer ce1er juillet la porte de sa célèbre galerie d'art, qui a vu défiler tout un pan de l'histoire culturelle rouennaise. L'aventure avait commencé en 1955, et se termine aujourd'hui avec beaucoup d'émotions pour le maître des lieux.

"Avec beaucoup d'émotion, le temps est venu pour Dominique Rollin de tourner la page...comment aujourd'hui remercier chaleureusement artistes, amis et clients qui depuis 68 ans ont contribué à la renommée de la galerie?". Dominique Rollin tire sa révérence ce samedi 1er juillet après des dizaines d'années de mise en lumière des peintres normands dans sa galerie du 31 rue Ecuyère à Rouen.

durée de la vidéo : 00h01mn40s
La galerie Rollin ferme ses portes ©S.Lhôte, Ftv

Un reportage d'E.Partouche et S.Lhôte à Rouen, avec Dominique Rollin

Sur le site internet de la galerie, un texte sobre rappelle l'engagement de Dominique Rollin toutes ces années, et surtout son émotion de passer la main.
L'histoire de la galerie Rollin avait commencé en 1955 avec Betty et Pierre Rollin les fondateurs, puis s'est poursuivie avec leur fils Dominique et sa femme Annick. Enfant, Dominique passait ses journées dans le magasin de ses parents. "Les cadres sont tombés dans mon berceau" s'amuse le galeriste. Il reprendra la galerie en 1963 et ne s'en éloignera jamais. 


Vervisch, Authouart, Ronel, des artistes estampillés "Rollin"

Restaurateur de tableau, encadreur, Dominique Rollin est surtout découvreur de talents. Il a notamment contribué à la notoriété de plusieurs artistes de la région : le peintre rouennais hyperréaliste Daniel Authouart, l'artiste Dominique Vervisch à l'imagination fertile, ou plus récemment Christophe Ronel et son travail métissé. 

Vervisch, Authouart, Ronel...Ces artistes-là, je les ai rencontrés pour certains il y plus de 40 ans, je les ai fait connaître à Rouen par la galerie. Ce que je voulais faire ici c'était avoir des artistes différents, qui s'expriment différemment. Je voulais que la clientèle soit surprise à chaque fois qu'on présentait ces artistes, par les sujets, par leur style!

Dominique Rollin, de la "Galerie Rollin"

Dominique Rollin est un homme discret, mais à l'heure de prendre sa retraite, le galeriste se laisse aller à quelques confidences. "C'est un métier que j'ai toujours adoré. Une galerie, c'est présenter des artistes, les faire connaître et travailler à ce qu'ils aient une bonne côte. Est-ce que je suis fier ? Oui je crois. 60 ans de métier ce n’est pas courant, au même endroit, dans les mêmes locaux, je crois que je peux être fier de mon parcours. Je suis un peu triste d'arrêter, mais à 77 ans je crois que je peux prendre ma retraite".

À Rouen, la galerie Rollin connaîtra une nouvelle vie dès septembre 2023, avec une autre direction. Le repreneur continuera de soutenir les artistes maison, mais proposera une nouvelle offre avec des artistes de street art. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité