Le FC Rouen retrouve le National ce vendredi après 10 ans d'attente !

Ce vendredi 11 août, le FC Rouen fête des retrouvailles très attendues par les supporters, dix ans après son dépôt de bilan : un retour en National, troisième division de football en France. Et ça commence fort pour les Diables Rouges qui se déplacent sur la pelouse de Dijon, ancien pensionnaire de Ligue 1.

Voilà des retrouvailles avec le haut-niveau pour le moins surprenantes pour le FC Rouen. Les hommes de Maxime D'Ornano affrontent Dijon ce vendredi au stade Gaston-Gérard.

D'un côté, le club bourguignon jouait encore dans l'élite du football français il y a quatre ans, se mesurant aux matchs les plus difficiles qui soient et aux stars de la Ligue 1. De l'autre, le club normand qui, au même moment n'était qu'en National 3, affrontait des équipes normandes ou proches de la Normandie.

Chacun a pris l'ascenceur, l'un montant, l'autre descendant pour finalement se retrouver au même étage nous offrir une première affiche de gala en ouverture de cette saison de troisième division. 

De bons espoirs pour la saison 

Rouen est loin d'avoir chômé cet été, la préparation fut intensive et offre de bons espoirs quant à l'approche de cette saison. Six matchs, trois victoires, quinze buts marqués, six encaissés, les chiffres sont plus qu'encourageants. 

Et c'est un effectif bien complet qui va représenter les rouge et blanc en National. Chaque ligne a été renforcée, la dernière recrue en date étant l'expérimenté et vif Mohamed Ouadah, ancien joueur de Ligue 2 qui arrive en provenance de Riga (Lettonie). 

Dans une interview accordée au club, le nouvel analyste vidéo Félix Desvallées, souligne l'importance des nouvelles recrues et légitime l'emballement 

Les recrues se sont super bien intégrées, en comprenant bien ce que le coach leur demandait et se sont bien entendues avec les joueurs autour. Les anciens ont la capacité pour être décisifs, avec des qualités fortes.

Félix Desvallées, analyste vidéo du FCR

Dans ce collectif bien huilé, Maxime D'Ornano pourra encore s'appuyer sur le seul joueur qui a connu le dépôt de bilan du club, dix ans auparavant, et acteur majeur de la montée en National : Clément Bassin. Une belle histoire d'amour, qui on l'espère, perdurera avec le maintien visé cette saison. 

Les Diables Rouges pourront compter sur le soutien indéfectible de leurs supporters, à l'aube de la saison, plus de 1000 personnes ont déjà pris leur abonnement et seront présentes à chaque match au stade Robert Diochon.

Un chiffre très rare à ce niveau pour être souligné. Pour le moment, les regards sont rivés sur l'affrontement de ce vendredi soir face à Dijon mais qu'importe le résultat, la fête sera grande vendredi prochain pour les retrouvailles au stade Robert Diochon contre Nîmes, un autre adversaire de taille. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité