Le Meilleur Boulanger de France est aux portes de Rouen : « Aux délices normands » remporte la finale de l’émission.

Depuis sa victoire le 23 avril 2021 au Meilleur Boulanger de France, Romuald Meunier attire curieux et fidèles dans sa boutique. Cet artisan, installé à Franqueville-Saint-Pierre (76) a remporté la dernière épreuve de l’émission de M6, celle du « brunch royal » avec sa coéquipière Lise Rault.

Romuald Meunier en janvier 2021, il nous présentait alors sa galette des rois dans le laboratoire où il travaille avec son équipe, une vingtaine de jeunes boulangers et pâtissiers.
Romuald Meunier en janvier 2021, il nous présentait alors sa galette des rois dans le laboratoire où il travaille avec son équipe, une vingtaine de jeunes boulangers et pâtissiers. © Stéphane L'Hôte / France Télévisions

Ils étaient 130 artisans au départ, ils n’étaient plus que 4 candidats pour la finale, diffusée le 23 avril 2021. Une équipe normande face à une équipe de Bourgogne-Franche-Comté : des artisans départagés lors de l’épreuve finale, celle du « brunch royal ».

7 heures pour faire ses preuves

Pour ce brunch organisé dans un château du Val-d’Oise, les deux équipes ont eu 7 heures de préparation. Au menu : viennoiseries, pains, brioches et petits sandwichs. Un défi pour Romuald Meunier et sa coéquipière Lise Rault, tous les deux boulangers-pâtissiers Aux délices normands.

Les 2 dernières épreuves, on s’est "éclaté" avec Lise : les produits demandés sont ceux qu’on maitrise davantage par rapport à d'autres épreuves. On s’est vraiment fait plaisir, malgré le stress et les caméras.

Romuald Meunier - Vainqueur de l'émission "Le Meilleur Boulanger de France"

« Des croissants bien feuilletés, bien levés »

Selon le jury, Bruno Cormerais, meilleur ouvrier de France et Norbert Tarayre, les croissants de l'équipe normande étaient « bien feuilletés, bien levés », leur brioche tressée aux zestes d’agrumes (citron et orange) a aussi séduit malgré l'absence d’une petite touche de fantaisie. Et après 52 minutes d’émission, c’est bien l’équipe normande qui a remporté l’édition 2020 du Meilleur Boulanger de France. Une première pour la région depuis la création de l’émission en 2013. "Je suis ardennais et ma femme est de Dieppe : on est contents d'avoir représenté la région et fiers d'être les premiers à gagner !"

 

Félicitations sur les réseaux

Cette victoire, c’est une belle récompense et une belle vitrine pour cette boulangerie-pâtisserie de Seine-Maritime (76). L’objectif est aussi de montrer des spécialités régionales, des « douceurs locales ». Comme la tarte aux pommes revisitée, la fameuse Conquérante. « C'est une Compotée au pommeau de normandie, caramélisée et flambée au calvados et sa chantilly vanille".

Un week-end bien chargé après la victoire

Depuis la victoire, il y a eu une grande affluence, les clients ont même fait la queue dès l’ouverture à 6h30 le samedi 24 avril au lendemain de la finale. L'émission est suivie par plus de 2 millions de téléspecatteurs, de quoi attirer quelques curieux et des fans. « Ce qu’on nous demande c’est surtout le pain Médiéval, la tarte Conquérante .. la grande tresse briochée, elle a beaucoup plu. Mais aussi des petites madeleines, le Saint-Honoré revisité. C’est l’essentiel des produits réclamés ce week-end »

Nous sommes une entreprise familiale, à mes côtés il y a ma femme et ma soeur. Cette émission nos permet de nous faire mieux connaître, surtout qu'il y a une quinzaine d'autres boulangeries dans le secteur

Romuald Meunier

L'équipe des délices normands s'est illustrée auprès du jury par ses gâteaux parfaitement présentés et son pain Le Médiéval.
L'équipe des délices normands s'est illustrée auprès du jury par ses gâteaux parfaitement présentés et son pain Le Médiéval. © Stéphane L'Hôte / France Télévisions

Après le succès médiatique ... les retombées économiques

Romuald et sa coéquipière Lise, ont été proposés comme candidats par des clients, c'est ensuite la production qui a fait un premier casting avant de les choisir pour représenter la Normandie. Finir au sommet leur permet de valoriser leur savoir-faire, celui des compagnons du devoir, leurs coups de main et leurs produits. Cela leur permettra aussi de bénéficier de retombées économiques. "On s'attend à une grosse accélération pendant 2 mois, 2 mois et demi. Un ancien gagnant m'a dit qu'il avait augmenté son chiffre d'affaire de 20 à 30 %."

Tournées en octobre, ces émissions laissent un bon souvenir à l'équipe normande, et notamment la rencontre avec d'autres professionnels de toute la France, "c'était un super moment de partage". Preuve en est : les deux équipes finalistes devraient bientôt se retrouver pour découvrir la boutique et les spécialités de chacun.

Romuald Meunier a 41 ans

Il est compagnon du devoir en boulangerie-pâtisserie

Il est installé depuis 2016

Il travaille avec une vingtaine de jeunes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie insolite