"Le policier qui a neutralisé l'attaquant de la synagogue de Rouen sera décoré", annonce Gérald Darmanin

Ce vendredi 17 mai, un homme a mis le feu à la synagogue de Rouen à l'aide d'un cocktail molotov. L'homme a été neutralisé par un policier. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'est rendu sur place en soutien à la communauté juive. Il a annoncé que le policier, auteur du tir, sera décoré.

Un homme a mis le feu à la synagogue de Rouen à l'aide d'un cocktail molotov ce vendredi 17 mai entre 6h30 et 6h45. Armé d'un couteau et d'une barre de fer, l'individu s'en serait ensuite pris aux forces de l'ordre avant d'être abattu.

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur s'est rendu sur place vendredi après-midi, à 13h30. Après une visite de la synagogue, dont les murs ont brûlé, le ministre a rencontré un à un les pompiers du SDIS de Seine-Maritime, le SAMU et les policiers intervenus sur l'attaque. Il a ensuite pris la parole pour revenir sur cet acte violent et les suites des opérations en cours.

" Il a sauvé des vies" : le jeune policier auteur du tir décoré

Le ministre de l'Intérieur a insisté sur la grande réactivité de la police nationale. "Des policiers très courageux sont intervenus et ont sécurisé l'intervention de pompiers en faisant face à un individu dangereux", déclare Gérald Darmanin.

Le jeune policier, auteur du tir et âgé de 25 ans sur lequel l'assaillant a foncé, sera lui décoré par la République pour "son soutien à la protection des lieux de culte et des personnes".

"Il a été extrêmement courageux, je le félicite, ajoute le ministre. Il a fait usage de son arme et a eu raison de le faire. Les policiers ont raison d'utiliser leur arme pour se protéger eux-mêmes et protéger les autres. Il a sauvé des vies."

L'homme abattu inscrit au fichier des personnes recherchées

Mais alors que sait-on de l'assaillant de la synagogue ? Le ministre de l'Intérieur apporte quelques précisions. "C'est un citoyen qui n'était pas français, mais d'origine algérienne. Il a déposé en préfecture de Seine-Maritime en 2022 de titre de séjour étranger malade. Il était inscrit au fichier des personnes recherchées. S'il avait été interpellé, on aurait évidemment mis cette personne en centre de rétention administrative pour une expulsion vers son pays d'origine."

L'homme n'était ni connu des services de radicalisation, ni des services de police.

Alors que Gérald Darmanin avait demandé le 14 avril 2024 aux préfets de renforcer la sécurité devant les lieux de culte juifs ainsi que devant les écoles confessionnelles, au lendemain de l’attaque menée par l’Iran contre Israël, le ministre de l'Intérieur insiste une nouvelle fois sur le fait qu'il sait que "les menaces sont importantes."

"Je vais renouveler à tous les préfets que je réunis lors d'une visioconférence cette après-midi mes consignes les plus strictes de présence policière et de gendarmes et surtout de réactivité."

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité