Les départements de l'Eure et de Seine-Maritime confinés pour quatre semaines

Publié le Mis à jour le

Jean Castex a annoncé ce jeudi soir un reconfinement de 16 départements dont l'Eure et la Seine-Maritime. Découvrez le détail des différentes mesures de restriction sanitaire. 

L'information est tombée comme un couperet à 19h20 : en Normandie, la Seine-Maritime et l'Eure sont les deux départements à être confinés. La mesure prendra effet vendredi 19 mars à partir de minuit, un répit de 24 heures pour permettre à la population de s’organiser. Au total, 16 départements français de l'Ile de France, des Hauts de France et les Alpes-Maritimes sont concernés. Il s'agît de zones où le taux d'incidence est proche ou supérieur à 400 cas pour 100 000 habitants. Seules exceptions, l'Eure et la Seine-Maritime qui sont en dessous de ce seuil. Mais la progression des contaminations et surtout l'arrivée à saturation des services de réanimation en Normandie ont poussé l'exécutif à les inclure dans la liste des territoires reconfinés.

Pour preuve, l’Agence régionale de santé normande a décidé d’augmenter les capacités de réanimation dans la région. Cela passe par la déprogrammation immédiate de 30% des opérations non urgente. Autre élément important, l’ARS appelle les soignants du publique et du privé à se mobiliser encore plus, notamment pour permettre des transferts de patients à l’intérieur des frontières régionales.

Les principales mesures :

  • les établissements scolaires resteront ouverts mais les lycées devront tous repasser en demi-jauge
  • seuls les magasins dits essentiels et les librairies, disquaires et coiffeurs resteront ouverts. Pour les autres points de vente, le click and collect reste possible. Les rayons non-essentiels devront être fermés dans la grande distribution
  • les sorties pour s'aérer seront autorisées  avec attestation sans limite de durée mais dans un rayon de 10 km autour de chez soi
  • les déplacements interrégionaux seront interdits (sauf motifs impérieux)
  • le télétravail au moins quatre jours sur cinq doit devenir la règle en entreprise
  • le couvre-feu passera à 19 heures afin de s'adapter au rythme de l'heure d'été

Un confinement qui interroge

Le président de la Métropole rouennaise, Nicolas Mayer-Rossignol sur twitter que les deux départements soient reçoivent plus de doses de vaccins comme ce fût le cas pour la région niçoise et le Dunkerquois.

L'autorisation de sortir sans limite de durée, dans un rayon de 10 kilomètres autour de son domicile avec attestation interroge comme le montrent ces réactions sur la page facebook de France 3 Normandie :

Pour certains twittos, le confinement de deux départements est une surprise complète :

D'autres ont déjà trouvé les coupables à l'origine de l'augmentation des cas de covid-19 dans l'est de la Normandie, "c'est clairement à cause des Parisiens". Il est vrai que les trains au départ de la capitale vers les régions non reconfinées sont presque tous pleins. Toutefois, il faut rappeler que plus de 20 000 Eurois et Seino-marins travaillent à Paris. Et tous ne sont pas en télétravail permanent.