Les musées de Rouen vont accueillir des œuvres du centre Pompidou de Paris

En prévision des trois ans de fermeture du centre "Beaubourg" pour des travaux de rénovation, un accord de partenariat a été conclu entre le centre national d’art et de culture Georges-Pompidou et la métropole Rouen Normandie.

Le centre Pompidou, un des lieux culturels les plus fréquentés de Paris, va fermer ses portes en 2023.  Pour que les œuvres rassemblées au sein de la première collection d’art moderne et contemporain en Europe restent visibles par le public pendant les travaux de rénovation du bâtiment parisien, des expositions "hors les murs" sont en préparation.

Parmi les villes concernées, celle de Rouen.  Après un premier partenariat, les musées de l'agglomération rouennaise ont annoncé, fin août 2021, une nouvelle collaboration avec le centre Pompidou.

Décentralisation

Présent à Rouen, le directeur du centre Pompidou, enthousiaste à l'idée que des œuvres de son établissement viennent à Rouen, a rappelé la vocation originelle de "Beaubourg" inauguré en 1977 :
"Dans son ADN, il y a l'idée fondementale d'être à l'écoute des territoires. On a  même  évoqué à ses débuts l'idée d'être une centrale de la décentralisation". Aujourd'hui nous allons fermer et donc, évidemment, il faut revenir à cette identité originelle."

La collection nationale du musée n'est pas la collection de Paris : c'est la collection de toutes et tous."

Laurent Le Bon,
président du centre Pompidou de Paris

De grands chefs-d'œuvre visibles à Rouen pendant plusieurs années

Cet accord entre Rouen et le centre Pompidou est le prolongement d'un partenariat initié en 2017 et qui en quatre ans a déjà permis plus de 80 prêts d'œuvres majeures pour des expositions qui ont décrit le lien avec la Normandie d'artistes tels que les Duchamp, mais aussi Braque, Miro, Calder ou Picasso…

Après ces expositions temporaires Sylvain Amic, le directeur des  musées de Rouen, veut créer quelque chose de plus durable pendant les 3 ans de travaux de "Beaubourg" :
"Dans nos musées, au moment où le centre Pompidou va fermer, on va pouvoir libérer des espaces pour, temporairement, profiter de cette aubaine et voir les grands chefs-d'œuvre du centre Pompidou, organisés par ensembles monographiques."

Avec le stock de 120.000 œuvres du musée parisien, plusieurs thèmes contemporains sont déjà à l'étude comme la place des femmes dans l'art, le rapport au vivant, le rapport à l'histoire…
Des thématiques qui ne seront pas cantonnées au seul musée des Beaux-Arts de Rouen, mais réparties sur l'ensemble des musées du territoire de la métropole de Rouen avec des œuvres, mais aussi une présentation des métiers d'art et des savoir-faire.

durée de la vidéo: 02 min 48
VIDEO : Sylvain Amic directeur de la RMM de Rouen invité du JT de France 3 Normandie du 20 août 2021 présenté par Angèle de Vecchi

"Pour nous, la grande originalité de notre proposition c'est que d'abord on a des espaces pour les accueillir et puis ensuite nous avons toute la diversité des arts dans la réunion des musées métropolitains : il y a les Beaux-Arts, mais aussi les techniques, les arts industriels, l'Antiquité, la littérature… Tous ces pôles en fait ils s'incarnent aussi au centre Pompidou. Donc on va pouvoir trouver des choses qui illustrent nos collections, qui les renforcent."

Nous avons des chefs-d'œuvre absolus comme les ready-made de Duchamp qui sont attendus par l'ensemble du monde entier dans nos murs à Rouen pendant la fermeture du musée Pompidou."

Sylvain Amic,
directeur de la Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie

L'arrivée à Rouen des collections du centre national d'art moderne et contemporain va permettre aux Normands de "bénéficier du meilleur" à partir de 2023, date du début des travaux de la seconde restauration du centre Pompidou. Des travaux de désamiantage et de mise aux normes qui devraient durer au moins trois ans.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture expositions événements sorties et loisirs musée