LYBO : Arts & cinéma, les liaisons heureuses, la nouvelle exposition du musée des Beaux-Arts de Rouen

La storia del cinema
La storia del cinema

Pour sa nouvelle exposition, le musée des Beaux-Arts de Rouen s'intéresse aux liens et aux influences réciproques des arts plastiques et de l'une des grandes révolutions visuelles du XXème siècle : le cinéma.
 

Par Julie Howlett

Cette exposition est construite autour d'un parcours chronologique. Il commence par la photo qui fait naître l’espoir de saisir les mouvements. 
Et justement saisir le mouvement, l'instant et la lumière, c’était aussi le cheminement des impressionnistes.

Même si les impressionnistes ont précédé le cinéma, ils ont exploré, avant la lettre, ses possibilités. En peignant 40 fois la cathédrale de Rouen à 40 moments différents, Claude Monet a inscrit le temps dans la peinture.
Sylvain Amic, Directeur de la Réunion des Musées Métropolitains de Rouen Normandie et co-commissaire de l'exposition

Ainsi l'oeil du peintre, comme une caméra saisir les variations opérées dans le temps.
 

Les frères lumières et la coîncidence impressionniste

Les premiers films réalisés par les frères Lumière ont de nombreux sujets communs avec les peintres impressionnistes. Ainsi, le film "L'arrivée du train en gare de la Ciotat (1895) rappelle l"la Gare Saint-Lazare" de Claude Monet.
"Les Rochers de la Vierge (Biarritz) d'Auguste et Louis Lumière, un plan fixe de vagues qui déferlent sur les rochers n'est pas sans rappeler certains tableaux impressionnistes notamment cette toile d'Alfred Sisley intitulée "Lady's Cove" représentant une vague qui vient s'écraser sur un rocher.
 

Charlot, peintre cubiste


L’exposition se poursuit sur la montée en puissance du cubisme dans les années 1910, qui est parallèle à celle du cinéma muet et notamment des films de Charlie Chaplin. Le personnage de Charlot  a été découvert en 1916 en France par Guillaume Apollinaire. Charlot est à l’origine de l’intérêt que Fernand léger porte au cinéma. Il a même créé un pantin à l'effigie de Charlot qui constitue une partie du générique du film " Ballet Mécanique" (1924).

 


L’exposition se poursuit sur l'abstraction puis l'expressionnisme allemand avec notamment le film de Fritz Lang Métropolis (1927) et l’art de propagande soviétique.
Puis viennent les surréalistes avant que l'exposition se termine sur la nouvelle vague et notamment les expériences de couleur menées par Yves Klein qui auraient influencé le cinéaste Jean-Luc Godard.

Ces démonstrations de la porosité et des résonnances entre les arts plastiques et le cinéma ont aussi le mérite de redonner toute sa place au 7ème art.
 

 

Le reportage sur l'exposition suivi d'autres idées de sorties culturelles dans la page culturelle "Les yeux bien ouverts" :
 




Les autres idées de sorties pour les jours à venir :

  • De la danse au théâtre de l'Arsenal à Val-de-Reuil : Prenant place chaque année dans un lieu différent, La Grande Scène est un événement national phare pour découvrir les jeunes écritures chorégraphiques d’aujourd’hui. Elle propose sur deux soirées de découvrir dix courtes pièces ou extraits de spectacles portés par de jeunes chorégraphes sélectionnés dans le cadre d’un appel à candidatures. Mercredi 23 et jeudi 24 octobre, 1ère partie à 18 heures, 2ème partie à 20 heures.  A découvrir quelques extraits vidéos des chorégraphies présentées lors de ces deux soirées.

 

 


 
 

 


 

  • Le festival Ouest Park prolonge l’été ce week end au Havre avec une jolie programmation qui va chauffer l’ambiance au fort de Tourneville. Parmi les têtes d’affiche, Catherine Ringer qui vient revisiter les standards des Rita Mitsouko, ce vendredi 18 octobre ou encore le rappeur Lorenzo et le groupe de rock californien, Cake

 

  • Le festival Alimenterre va bousculer notre assiette. Ce festival nous propose 8 documentaires pour s’informer et comprendre les enjeux agricoles et alimentaires en France et dans le monde. Des séances grand oublic et scolaires sont proposées partout sur le territoire jusqu'au 30 novembre. Toutes les séances dans la région sont à retrouver ici.

 

  • Et puis en ce week-end des 19/20 octobre qui s'annonce pluvieux, un peu d'humour avec la tournée de Vanessa Kayo qui fait escale au théâtre à l’ouest à Rouen du vendredi 18 octobre au dimanche 20 octobre. Elle nous raconte la vie d’une feignasse hyperactive : une femme qui adorerait se détendre, prendre son temps, trainer sur ses blogs préférés dans son canapé en sirotant un café, sauf que dans la vraie vie elle a un boulot, un enfant, un ex, des factures à payer, des poils à épiler.

 

  • Une grande messe électro, house et techno hypnotique et charnelle à vivre vendredi 25 octobre au Kubb à Evreux à 20h30. A base de Moog bass, de batterie hybride et de machines, Grand_Mess est une performance cent pour cent live electro qui aspire à relier le dance floor et l’Invisible. Projet au croisement de l’electro, de la house et de la techno, voilà un rituel tribal dont la chapelle aurait pu être basée à Détroit, Berlin ou Montréal. Trois musiciens et un VJ complices sur scène, inspirés autant par The Chemical Brothers que Boys Noize, Stefan Bodzin, Moderat, James Holden ou encore Hidden Empire… Puissante et créative. Hypnotique et charnelle. Telle est cette Grand_Mess à venir !

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Céline Azorin, illustratrice jeunesse

Les + Lus