Maromme (76) : le choc après l'annonce du plan social chez Novandie

© France 3 Normandie/S l'Hôte
© France 3 Normandie/S l'Hôte

116 emplois sont menacés dans l'usine de yaourts près de Rouen. La société, qui appartient au groupe Andros avance des arguments très contestés par les syndicats

Par Sylvie Callier


L'annonce du plan social a été faite lors d'un comité central d'entreprise. Deux sites français de Novandie sont touchés : Maromme en Seine-Maritime et Savigné l'Evêque dans la Sarthe.

A Maromme, 116 des 191 emplois sont menacés. La direction a expliqué ce choix par la baisse de consommation des produits laitiers et la pression sur les prix de la grande distribution. L'usine fabrique les célèbres yaourts Mamie Nova.

"La période est en effet marquée par un changement profond des habitudes alimentaires des Français qui consomment moins de produits laitiers et se tournent vers des produits alternatifs à base de soja par exemple."

"Novandie a été frappée de plein fouet par cette dégradation du marché des produits laitiers et essuie depuis 2011 de lourdes pertes (au moins 160 millions d’euros cumulés à la fin de l’année 2018). Si rien n’est fait, c’est sa pérennité même qui est menacée." (extraits du communiqué de Novandie)


Les syndicats dénoncent ce plan social. Andros est le propriétaire de Novandie. La célèbre marque a fait un chiffre d'affaires de 1,7 milliard en 2017.

"c'est un choc, l'annonce a été violente"

Reportage de Grégory Archiapati et Stéphane l'Hôte
 
Maromme (76) : Novandie annonce un plan social


 

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus