Noël : à Rouen, un repas solidaire entre artistes Afghanes

Publié le
Écrit par A.P. et Quentin Bral

Les fêtes sont une période privilégiée pour tendre la main à son prochain. C'est ce qu'a fait Marie-Hélène Garnier, une metteuse en scène de Rouen (Seine-Maritime) qui a partagé un moment convivial avec 3 artistes afghanes. Elles ont fui Kaboul en août dernier, lorsque les Talibans ont repris le pouvoir.

Dans une petite maison rouennaise, on répète quelques phrases apprises il y a peu, Trois femmes Afghanes, artistes et militantes sont présentes, Elles ont dû fuir leur pays pour ce qu'elles sont et ont trouvé refuge en France en août dernier. Maryam est actrice, son nom s'est retrouvé sur une liste de personnes menacées de mort.

"J'ai fait quelques projets artistiques qui ont mis ma sécurité en danger. Je n'ai pas pu poursuivre mes buts malgré ma volonté. J'avais toujours conscience que peu importe que ce que je faisais, cela pouvait me mettre moi ou ma famille en danger. Ici ce qui est bien, c'est que je suis enfin libre", explique Maryam.

Shogofa, elle, a été accueillie le 19 novembre dernier chez Marie-Hélène Garnier, metteur en scène rouennaise. Avant d'arriver en France, elle peignait et dessinait exclusivement en noir. Aujourd'hui, grâce à ses cours, elle découvre la couleur et de nouvelles sources d'inspiration.

"Je ne représente pas juste l'Afghanistan ou la France. Mais quand je suis allée à Caen de Rouen, j'ai vu des arbres comme ceux que j'ai peints ici. Donc j'imagine juste ce que ça pourrait donner et je combine les idées."

Ces jeunes femmes ont pu rencontrer Marie-Hélène Garnier par le biais des différents centres dramatiques de Normandie, qui décide en août dernier d'accueillir et d'accompagner les artistes afghans exilés. "Ca se passe super bien parce qu'on a quelque chose de commun, c'est le monde artistique", indique Marie-Hélène Garnier.

On est un pays de solidarité et d'accueil. Et ça, il ne faut pas qu'on l'oubli.

Marie-Hélène Garnier, metteur en scène

durée de la vidéo : 02min 01
Repas solidaire entre artistes. ©France Télévisions

Ces artistes pourraient être reçus dans les différents centres dramatiques de la région dans les prochains mois avec leur spectacle, en cours de préparation.