Nouvelles plaintes contre Ferrero après l'affaire des chocolats Kinder

Après l'intoxication alimentaire de son enfant, une famille de Seine-Maritime rejoint, fin avril 2022, d'autres parents pour saisir la justice.

Suite de l'affaire des chocolats contaminés à la salmonelle fabriqués en Belgique dans l'usine Ferrero d'Arlon.

Après le rappel des produits dans les  rayons des magasins, plusieurs parents d'enfants qui ont consommé ces friandises ont décidé de saisir la justice. Après deux premières plaintes, quatre autres ont été déposées.

Parmi ces familles, une vit dans l'agglomération de Rouen, dont la petite fille Ella, âgée de 5 ans, est tombée malade début février 2022.
Elle a été victime d'une salmonellose, avant même que le scandale sanitaire n'éclate et que les produits Kinder ne soient retirés de la vente. Notre journaliste Magali Nicolin a rencontré ses parents le 30 avril.

Six jours à l'hôpital

Près de deux mois après une première consultation chez un médecin et des symptômes de gastroentérite, la maman est encore bouleversée :

"Le samedi soir, on reconsulte chez SOS Médecin, puis on va à la pharmacie de garde, et là on nous conseille de l'emmener au CHU puisqu'elle est allongée par terre, qu'elle pleure, qu'elle a mal, qu'elle ne dort pas et qu'elle a 41° de fièvre…"

Ella restera six jours à l'hôpital, sous morphine. Quelques semaines plus tard, un questionnaire de santé indiquera que des œufs Kinder (que la petite fille a  l'habitude de consommer) seraient à l’origine de la salmonellose contractée.

La réponse de Ferrero offusque les parents

Angelo, le papa de la petite Ella a décidé de porter plainte contre Ferrero, la société qui produit les Kinder. Au-delà de la maladie de sa fille, c'est la réponse du géant de la confiserie (dont le siège social français est près de Rouen, à Mont-Saint-Aignan, en Seine-Maritime) qui a blessé les parents :

"C'est pas faute d'avoir expliqué ce qui s'est passé, puisque ma femme a écrit [à Ferrero] un mail relativement long détaillant tout ce qui s'était passé, avec les dates, tous les symptômes, la gravité de la situation… En retour on a eu ça : un bon d'achat pour acheter des Kinder ! Quand est-ce que, humainement, on peut se permettre de proposer ça à quelqu'un de vivre une telle situation ? C'est aberrant !"  

durée de la vidéo : 00h01mn47s
30 avril 2022 : comme d'autres familles, les parents de la petite Ella portent plainte contre Ferrero après l'intoxication alimentaire et l'hospitalisation de leur fille. ©France Télévisions

 Vers un procès ?

C'est l'avocat pénaliste rouennais Jérémy Kalfon qui défend la famille d'Ella. Comme cinq autres familles, qui elles aussi, ont porté plainte contre Ferrero. Et dans cette affaire, maître Kalfon est formel : cette entreprise va devoir s'expliquer.

"Le Parquet va devoir déterminer les responsabilités de Ferrero. Savoir où ont été commises les erreurs, où se trouvent les dysfonctionnements, pourquoi Ferrero n'a pas signalé avant, pourquoi Ferrero n'a pas fait le nécessaire pour que les contaminations cessent. Tout ça, ce sera au Parquet de le déterminer, et nous, ce que nous espérons, c'est évidemment un procès Ferrero."

Fin avril 2022, on dénombrait en France 42 cas de maladies (touchant principalement des enfants) liées à la consommation de ces friandises contaminées.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité