"On demande une dérogation définitive" : les motards toujours en colère contre la ZFE

Les motards sont toujours en colère contre la Zone à Faible Emissions de la Métropole de Rouen. Jusqu'au 31 août 2023, une dérogation permettait encore aux motos Critair' 4 et 5 de circuler librement. Dorénavant les motards sont soumis à la même règlementation que les automobilistes. Ils manifesteront samedi 2 septembre dans la capitale normande.

Les motards avaient obtenu une autorisation provisoire pour continuer à circuler dans la Zone à Faibles Emissions de la Métropole Rouennaise, malgré des Critair' 4 et 5. Cette dérogation provisoire établie pour les véhicules de catégorie L (deux roues, tricycles et quadricycles) a pris fin le 31 août dernier, au grand dam de ses bénéficiaires. Selon des statistiques de la Mutuelle des Motards, les Critair 4 et 5 concerneraient plus de 60% des motos qui circulent dans la Métropole rouennaise.
"On demande une dérogation définitive, mais le président de la Métropole n'a pas répondu à nos demandes, et ne veut pas nous rencontrer" nous explique Jean-Philippe Ridel, le coordinateur de la Fédération Française des Motards en Colère 76. Plusieurs milliers de motards normands et parisiens sont donc attendus demain à Rouen pour défiler bruyamment dans les rues.

Quelle pollution pour les motos ?

Selon la FFMC76, la ZFE de la Métropole rouennaise est l'une des plus dures de France. "Il n'y a, à Rouen, ni dialogue, ni volonté d'avancer ensemble ou de prendre le problème globalement" s'agace Jean-Philippe Ridel.
Le motard a pourtant des arguments à faire valoir sur le niveau de pollution générée par les motos. D'après une étude d'ATMO Normandie demandée par la Métropole, 30% des émissions polluantes sont produites par les industries, 30% par le trafic maritime et fluvial, 10% par l'agriculture et les poêles, et 30% par le trafic routier. La part des émissions générées par la moto ne serait que de 1% dans le trafic routier. "La pollution, on lui fait dire ce que l'on a envie de lui faire dire en fonction de ses idées", ironise Jean-Philippe Ridel.
Pour l'instant, les contrevenants ne sont pas sanctionnés, et les véhicules Critair 3 ont obtenu une dérogation pour circuler jusqu'en janvier 2025. Mais la vidéosurveillance et les radars de plaques d'immatriculation ne devraient plus tarder à être mis en place. 

Parcours de la manifestation des motards en colère du samedi 2 septembre à Rouen:

La manifestation se déroulera en deux temps, avec la mise en place de deux barrages filtrants aux ronds points de la Motte et de la Carsat vers 11 heures, et d'un cortège de motos aux alentours de 13H30. 
La manifestation débutera au lycée Le Corbusier à Saint-Etienne-du-Rouvray, avenue de Caen, rond-point des Bruyères, jardin des plantes, boulevard de l'Europe, pont Mathilde, rond-point de la Carsat, place Saint-Hilaire, boulevards de la Marne, Yser, des Belges, pont Guillaume le Conquérant, rond-point de la Motte.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité