Open de tennis de Rouen : le Kindarena se la joue Roland-Garros

Pour cette 3e édition qui débute samedi 13 avril, l'Open Capfinances Rouen Métropole se jouera pour la première fois sur terre battue. Avant l'arrivée des tenniswomen, une entreprise spécialisée est donc venue parer le parquet du Kindarena d'un joli manteau ocre.

Comment transformer le parquet d'une salle de basket-ball comme celle du Kindarena de Rouen...

... en court de tennis de terre battue prêt à accueillir l'élite mondiale du tennis féminin, façon Roland-Garros ?

Les organisateurs de l'Open de Rouen ont dû rapidement se poser la question. Car après son passage de la catégorie WTA150 à la catégorie WTA250 et son positionnement à la mi-avril, le tournoi se retrouve à inaugurer la saison de la terre battue, juste avant les tournois de Madrid et de Rome (et bien sûr celui de Roland-Garros).

La terre artificielle privilégiée

La contrainte : installer ces deux courts de jeu en un temps record, quelques jours seulement avant l'événement. Alors la direction du tournoi a opté pour une terre artificielle. 

On va disposer des plaques au-dessus de la surface existante, et par-dessus on vient disposer 2 tonnes de terre battue artificielle qui vont être dispersées sur toute la superficie du court.

Florian Legrand, chargé de projet sur l'événement Open de Rouen

à France 3 Normandie

Si l'Open de Rouen ne s'est jamais déroulé sur cette surface, le Kindarena a déjà, par le passé, été recouvert de terre battue (naturelle cette fois).

Notamment lors de certains matchs de Fed Cup, ou encore en 2017 dans une série de Coupe Davis opposant la France à la Grande-Bretagne.

L'Open de Rouen se fait une place parmi les grands

L'Open de Rouen sera donc l'un des seuls tournois en Europe à proposer un tournoi Indoor sur cette terre ocre si chère aux Français. Jusqu'ici, seul le WTA500 de Stuttgart en Allemagne le proposait aux joueuses professionnelles du circuit.

Mais ce passage dans la catégorie supérieure ne signifie pas qu'un changement de surface : c'est aussi un changement d'envergure. 

En passant dans la catégorie 250, l’Open de Rouen fait aujourd’hui partie des 50 plus grands tournois de tennis féminin au monde. On a un plateau exceptionnel avec les trois meilleures joueuses françaises, dont Caroline Garcia qui était encore dans le top 10 mondial il y a quelques mois. Et deux anciennes numéro 1 mondiale. Naomi Osaka, qui est une véritable icône au Japon. Et la joueuse tchèque Karolína Plíšková.

Charles Roche, directeur de l'Open de Rouen

à France 3 Normandie

Avec cette évolution, l'Open de Rouen a aussi pu doubler le montant du "Prize Money" attribuée aux joueuses les mieux classées du tournoi. Ce montant d'élève désormais à 250 000 euros.

La gagnante de la compétition empochera aussi 280 points au classement mondial, contre 160 points l'an dernier. Il y aura donc plus d'enjeux pour les joueuses et plus d'adrénaline pour le public. 

Voici en images, le résumé de l'édition 2023 : 

Les phases qualificatives du tournoi se déroulent les samedi 13 avril et dimanche 14 avril. L'entrée au Kindarena y sera gratuite. Le tournoi officiel sera ensuite lancé du lundi 15 jusqu'au dimanche 21 avril, date de la grande finale.

Pour plus d'informations, ou la réservation de billets, direction le site internet de l'événement

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité